DS 23 injection 1

0

Premier chapitre

 

Bonjour à tous,

Voici maintenant un peu plus de deux années  que notre dernière 23 ie est en cours de remise en forme.

Moteur remis à neuf, embrayage idem, contrôle de la BVH etc…

Mais je vais reprendre au départ, si elle est sans aucun doute une des plus belles DS qu’on ait achetées vue coté carrosserie, coté mécanique , c’est pourtant un moteur simple, et bien ils nous en a fait voir de toutes les couleurs, un feu d’artifice .

Cette DS était à moins de 100 km de chez moi. Moins de 50000 km d’origine (toutes les preuves à l’appui), 27 ans sans jamais démarrer , conservée à l’abri.

Propriétaire décédé, c’est son neveu qui la vend, manifestement avec de gros regrets, ayant passé des heures sur la banquette arrière lors de son enfance.

Côté vendeur, rien à redire, il ignore la valeur d’une DS dans cet état, n’est pas (trop) pressé et met en concurrence les acheteurs potentiels, c’est de bonne guerre, se laissant 8 jours de délais avant de prendre une décision. Il refuse de vendre à un pro (je le comprends si on est attaché sentimentalement à son enfance)

Une grosse semaine en arrière, nous arrivions, deux de mes fils et moi, de nuit pour faire un premier état des lieux.

Bon, c’est pas le bleu delta prévu, mais un bon lustrage changera tout. Mais non! ce n’est pas la vraie

Nous comprenons très vite que cette DS a déjà eu des visites, des tentatives de démarrage, peut être du vendeur lui même. Il a judicieusement adapté une courroie à une poulie et une meuleuse d’angle pour mettre en pression le circuit hydraulique. Et la Miss se lève sans rechigner, rapidement et correctement ( arrière puis avant) et le « Clong » du passage de vitesse est actif. Le tout sans aucune fuite. Un bon point pour la 23, d’autant plus qu’on a ainsi pu facilement contrôler tous le châssis les longerons, les dessous de porte etc. Le vendeur avait même pris la peine de déposer les ailes arrière. Nous n’avons eu que d’excellentes surprise, elle était parfaite.

C’est fou comme l’angle de vue change tout ! Là c’est bien le bleu delta

 

La discussion avec le vendeur se termine, nous ne donnons bien sur aucune de nos conclusions, tout en lui précisant que c’est une très belle DS, qui mérite d’être remise en route,  histoire d’instaurer un vrai climat de confiance. Autrefois, personne ne voulait de DS injection en panne… désormais tout à changé, c’est le vendeur qui mène le bal, pas le client.

S’en suit de notre part un réel calcul des couts de réparation, des temps de mains d’œuvre. Je pense qu’un mécano dans notre région, facture environ 50 € hors taxes quand à un électronicien ou un électricien est est proche des 100 € . Ces heures même si elles sont pour nous, on doit les inclure dans le cout de remise en état et donc dans le calcul  de la réelle valeur de cette 23 IE (aux vues des cotes actuelles).

Nous arrivons à un prix d’environ de 8000 € de pièces diverses et environ autant de main d’œuvre. On se base donc sur le prix des pièces pour notre offre maxi, au delà c’est une perte de temps et d’argent. Même lorsqu’on maitrise parfaitement, la mécanique, l’électronique, l’électricité et la tôlerie peinture, faire abstraction des couts et du temps est une ineptie. Autant acheter une DS en état acceptable .

Le moteur, bloqué ou pas on a prévu sa remise à neuf. Et pour être bloqué, il l’est très méchamment. Rien de bouge d’un mm , ni le haut, ni le bas et l’ouverture du bouchon d’huile nous a fait comprendre qu’un gros travail nous attendait

Mais au fait pourquoi il était bloqué ce moteur ? certainement pas par l’inactivité, mais un classique que les garagistes ne prennent même pas la peine d’identifier ( je ne peux pas les imaginer incapables à ce point). A leur décharge, je l’ai déjà écrit, la DS à injection est la pire des voiture existante à réparer (à ma connaissance, on trouve toujours pire). Reconstruire un beau V6 d’Alfa-Romeo est un plaisir, et puis il y a de la place sous le capot , on y voit clair. Laissez tombez un outil ou une vis sous le capot d’une 21 ou d’une 23 IE, il arrive que parfois il faille des heures pour le localiser.

Dans le cas de notre 23, la panne on l’a vite comprise, mais parce qu’on a refait un tas d’IE. 27 et 3, ça fait 30 ans que le moteur est bloqué en raison de quoi ? une vieille courroie sans doute tombée lors du remplacement du jeu complet. Elle est partie se loger derrière la poulie d’AAC (arbre à cames) et à bloqué totalement sa rotation. D’où blocage du moteur définitif. C’est quasiment impossible à voir sans l’habitude

Et voilà ,vu le nombre de courroies, en laisser tomber une n’a rien de grave, ce qui l’est,  c’est de ne pas chercher ce qu’elle est devenue, et prier pour que ça ne fasse pas de dégâts . Regardez l’état du ressort de rappel de l’embrayage !

Auteur

Aucun commentaire

Carte grise collection

Carte grise collection: Le pour et le contre   Rentrent dans la catégorie collection, les véhicules dont la date de première mise en circulation remonte ...