Nouvelles cartes grises, nouveau contrôle technique

1

 

Un petit Quizz pour commencer:

Sachant que les statistiques des assurances sont très claires et explicites: Une voiture âgée de quelques années a beaucoup moins de risques d’être impliquée dans un accident qu’une voiture neuve,  un contrôle technique encore plus contraignant vient d’être pondu.  Cherchez l’erreur ! Question subsidiaire: à qui profite le crime ?

Quoiqu’il en soit, à partir du 2o Mai 2018, vient d’être mis en œuvre le défaut critique, celui qui laisse le temps restant entre l’heure de présentation au contrôle et minuit du même jour pour emmener par la route sa voiture chez un réparateur (ou chez soi). Passé ce délai, rouler à son bord devient une infraction et par conséquent, rejoindre le lieu de réparation doit se faire sur remorque. Petite astuce supplémentaire non précisée : un contrôle passé disons le 15 mai  sanctionné par une contre visite, ne sera plus valable 2 mois, mais jusqu’au 20 mai soit 5 jours.

Après nous avoir supprimé le contrôle technique non roulant, après nous avoir rendu quasi impossible la mise à notre nom, d’une carte grise d’un véhicule acheté non roulant quelques années en arrière pour le remettre en état à temps perdu… Voici le défaut critique et la prise de poids des défauts majeurs (ex défauts à corriger avec obligation d’une contre visite) Si le législateur voulait mettre définitivement hors circulation nos anciennes, il ne s’y serait pas mieux pris . Reste que ce n’est pas sur les défauts critiques qu’il y a lieu de s’inquiéter (à moins de rouler avec une épave)

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, je résume: Monsieur Citronpressé a acheté une 2cv il y a 5 ou 6 ans, non roulante et sans CT  ( c’était alors autorisé contrairement à la légende populaire) et donc de bonne foi il n’a pas fait établir de nouvelle carte grise. Aujourd’hui M Citronpressé à terminé (ou croit avoir terminé) sa deux pattes . Comme il est soucieux de ne pas enfreindre les lois, bien évidemment sa 2 pattes est assurée depuis le jour de son achat et il l’emmène au CT sur remorque.

Pas de chance tout est parfait, mais voilà il a oublié le volant dont le recouvrement est fissuré (l’ancien proprio a roulé comme ça pendant 20 ans , la fissure n’a jamais bougé (normal en dessous c’est du métal bien solide) Pauvre monsieur, un moment d’absence, ou plutôt un défaut insignifiant pour lui (et les deuchistes) .

Monsieur, c’est un défaut critique, je ne garde pas votre carte grise ce n’est pas prévu dans les textes . Par contre rentrez vite chez vous avant minuit sinon votre carrosse va redevenir citrouille, et revenez (toujours sur remorque) pour la contre visite .

Pas grave il part à la recherche d’un volant conforme à la réception d’origine de son modèle précis de deuch . En attendant la bête,  M Citronarchipressé va s’occuper de sa carte grise . Tous les papiers sont réunis, acte de vente en ordre . Oui mais quand il a acheté sa voiture , le vendeur n’a pas pu lui remettre le code de validation fourni par le vendeur et délivré par la pref via le net (c’est nouveau, ça vient de sortir comme disait si bien un humoriste) Normal il n’y avait pas de code de validation. Il part donc à la préfecture.

On ne peut plus avoir de CG en préfecture ni même de renseignements les bureaux ont été vidés de leurs occupants recyclés à d’autres tâches)  « Ça n’existe plus, on vous l’a pourtant dit mon brave monsieur ». « Alors comment je fais pour avoir ce numéro » ? « Vous contactez l’ancien propriétaire qui, s’il ne l’a pas déjà fait, devra déclarer la vente et vous remettre le numéro de code, apres s’être crée un compte » (Autant dire qu’une personne âgée préférera se débarrasser de sa voiture dans un garage ou une casse plutôt que se frotter au net).  Oui mais voilà, le vendeur de la deudeuch est décédé depuis, ou est parti à l’étranger ou a changé d’adresse sans prévenir. Bref, il est introuvable. Ben tant pis pour vous pas de carte grise possible. Et  pas de carte grise en règle , pas de possibilité de rouler, sauf à se prendre une contredanse et même une immobilisation du véhicule pour défaut de transfert de CG.

Reste une possibilité (couteuse) passer par un garagiste sympa et compréhensif qui rentrera la voiture dans son stock et vous fournira un certificat de vente à son nom . Contre rémunération. Là, je n’ai rien à redire, c’est du temps, des papiers à faire, une déclaration d’achat/revente au fisc, dans sa comptabilité et sur le livre de police. Coût moyen 150 à 200 euros (carte grise non comprise) Mais à condition que le vendeur d’origine n’ait pas fait de déclaration de vente à votre nom. Sinon il ne reste plus que la possibilité de se rendre à Lisieux (pour pleurer)

Dans les deux mois, retour au centre de contrôle (sur remorque) et si le volant est conforme, pour Monsieur citronpresséjusqualadernieregoutte, la galère est terminée.

Ca s’est dans le meilleur des cas, parce que je peux jouer madame Irma ou Soleil et prédire qu’une majorité de possesseurs dans des cas à peine plus compliqués vont jeter l’éponge. Et même pas moyen de vendre ou donner la voiture pour pièce autrement qu’à un démolisseur agréé ou un garagiste sinon on se fiche dans l’illégalité avec sanction à la clef . Il y a fort à parier que les véhicules anciens en bon état et avec une carte grise en règle vont rapidement augmenter de prix . Pour les autres c’est la chute en enfer.

Mais finalement les défauts critiques c’est pour la sécurité et une information correcte à l’achat (ou à la vente. A moins d’acheter une épave les risques ne sont pas tellement élevés .

Les défauts majeurs ont vu leur nombre considérablement augmenter (2 mois pour réparer sans interdiction de rouler)

et là je vous invite encore plus que jamais à éviter l’achat d’une DS n’ayant pas des numéros de châssis identiques sur la carte grise et la coque. Il ne sera plus possible de rouler dans cette configuration. Bref, pas la peine de refaire une DS pourrie mais roulant bien en partant de la coque d’une autre, c’est ter-mi-né ! Hormis le risque de rouler avec une voiture volée, (ça peut arriver en étant de bonne foi)  2 mois après le CT vous serez en infraction (à moins de refaire un CT tous les deux mois)

Si le problème vient du contrôleur: il ne trouve pas le numéro de châssis , ça se produit régulièrement sur les voitures anciennes , c’est parti pour une contre-visite . Et il est trop tard pour lui montrer l’emplacement en récupérant le véhicule, le CT sera déjà édité et non modifiable. Le plus judicieux serait de rester près de lui durant le passage d’examen, mais peu l’accepteront, à moins de bien vous connaitre .

Autres soucis du CT pour nos DS (Je n’ai relevé que ceux qui risquent bien de poser problème)

 

Freins:

-Course trop grande, réserve de course insuffisante (que va-t-il en être de la course minimaliste du champignon de freins ?)

-Caoutchouc ou dispositif antidérapant de la pédale de frein manquant, mal fixé ou usé

-Freinage non modérable (pour qui n’a jamais conduit de DS c’est un fonctionnement ON/OFF)

-Incohérence entre l’angle du volant et l’angle des roues (comment aller expliquer au contrôleur que le volant d’une DS a sa branche non pas verticale, mais excentrée à gauche, à moins une fois de plus rester à proximité armé de la fiche technique des DS )

Phares:

-Le commutateur ne fonctionne pas conformément aux exigences (nombre de feux allumés en même temps)( il suffit que les feux directionnels ne soient pas enclenchés en appuyant en bout de commande pour se retrouver en contre visite)

Câblage électrique basse tension (12 volts)
 –Mauvaise fixation : fixations mal attachées,
contact avec des arêtes vives, probabilité de
déconnexion-
Isolation endommagée ou détériorée : risque de
court-circuit
-Câblage fortement détérioré
(Peu de chance d’échapper à une contre visite! il va falloir prévoir des faisceaux neufs ou une grosse intervention de remise à neuf .)
 
Circuit haute tension (allumage)
Détérioration importante
-Mauvaise fixation : risque de contact avec des
pièces mécaniques ou l’environnement du
véhicule  (Vu ou passe le câblage, un contrôleur pointilleux mettra une contre-visite) 
Suspension pneumatique ou oléopneumatique
-Un élément est endommagé, modifié ou détérioré d’une façon susceptible d’altérer le fonctionnement du système
Fuite audible dans le système ( on a du souci à se faire avec un contrôleur n’ayant pas d’expérience des DS ne serait-ce qu’avec les bruits hydrauliques dans le volant)
Etat général du châssis
-Corrosion excessive affectant la rigidité de
l’assemblage (gare aux brancard, traverse longerons arrières etc)
-Corrosion excessive affectant la rigidité du
berceau (une 23 qui émet des craquement à l’avant pour cause berceau dessoudé, c’est fichu)
 -Légère fêlure ou déformation d’un longeron ou d’une traverse  (ici on peut légitimement avoir quelques inquiétudes )
 -Mauvaise fixation du berceau
-Légère fêlure ou déformation du berceau (et là aussi)
Réservoir et conduites de carburant
-Contrôle impossible du réservoir( donc à moins de démonter sur place  la banquette et la tôle pare feu on est bon pour une contre visite)
-Accessoires fixés sur le réservoir détériorés (jauge à essence entre autres)
-Réservoirs, carters de protection endommagés
-Conduites endommagées(d’où une raison de plus de les remettre à neuf)
-Fuite de carburant ou bouchon de remplissage
manquant ou inopérant
-Mauvaise fixation du réservoir, des carters de protection ou des conduites de carburant ne
présentant pas un risque particulier d’incendie
Pare-chocs, protections latérales
-Mauvaise fixation ou endommagement susceptible de causer des blessures en cas de contact
 (pas bon pour les butoirs avants, déjà qu’on s’y bousille les tibias, ni surtout pour une baguette centrale de porte ou d’aile mal ou non fixée à une extrémité)
Support de moteur
-Fixations détériorées, manifestement gravement endommagées
  ( un support qui fait cogner le moteur et c’est la contre-visite . Changer le droit c’est simple, le gauche c’est sportif)
Plancher
-Plancher mal fixé ou gravement détérioré (courant sur une DS après quelques décennies )
Indicateur de vitesse
 –Totalement dépourvu d’éclairage(le remplacement de l’ampoule n’est pas compliqué)
-Totalement inopérant (ça arrive)
Pertes de liquides
Fuite excessive de liquide autre que de l’eau susceptible de porter atteinte à l’environnement
ou constituant un risque pour la sécurité des autres usagers de la route(quelques gouttes qui suintent du carter d’huile  de la  boite ou du radiateur ça passe, une fuite hydraulique au filet, ça ne passe pas, ni même au goutte à goutte , idem pour le circuit de refroidissement de lave-glaces et bien évidement d’essence
 Salva

Auteur

1 comment

Poster un nouveau commentaire

Nos IE et leur allumage

Nos IE et leur allumage,          Finalement on parle de caler son allumeur, de régler les vis, de changer un condensateur, mais à quoi ça sert ...