Soupapes au sodium

2

A des températures ambiantes, le sodium est un métal tendre. Très très réactif, il s’oxyde rapidement au contact de l’air et réagit très  violemment avec l’eau (revoir vos cours de chimie, on en a tous fait l’expérience).

Passons à son utilité pour les soupapes d’échappement : Ces soupapes, à la tige creuse, sont en partie emplies de  sodium. C’est une solution très efficace pour abaisser la température des moteurs  soumis à d’importantes sollicitations thermiques.

La tête de ce genre de soupapes est également  en partie creuse, cette cavité monte dans la tête de soupape. La partie creuse est remplie d’environ 2 tiers de sodium. Lorsque le moteur chauffe, le sodium devient liquide et permet d’évacuer considérablement la chaleur de l’échappement : Le mouvement alternatif de la soupape permet une circulation importante du sodium liquide dans l’ensemble de la soupape et évacue  ainsi de la chaleur via la culasse et le guide de soupape.

Le gros souci, c’est qu’au bout de 50 ans ces soupapes cassent comme du verre. Un choc et sa vie est terminée. Donc vous pouvez,  lors d’une remise en état de la culasse, roder et conserver vos soupapes d’admission.

Pour celles d’échappement, et vu le prix des neuves à vous de voir si vous prenez le risque, mais vous voici prévenus.

Dimentica, Salva

Auteur

2 comments

    • salva 9 juin, 2023 at 13:25

      Bonjour Anieder,
      Ca fait plaisir de vous revoir.
      Je ne connais pas de DS avec soupapes au sodium qui a cassé en roulant Une SM oui
      Je pense que pour ceux qui, comme moi, n’hésitent pas à amener le moteur en limite de zone rouge( insertion sur une autoroute par exemple) le risque de casse est bien réel avec de vieilles soupapes.
      Pour quelqu’un qui roule vraiment très calmement, je doute que ça casse, mais ça reste une possibilité. De plus, selon leur état, à chaud elles grippent parfois dans les guides ce qui pose quelques problèmes…
      Le seul conseil que je puisse donner, c’est de changer systématiquement ces soupapes lors d’un déculassage ou d’une reconstruction du moteur.
      Salva

Poster un nouveau commentaire