Une petite histoire pour distraire

6

Bonjour à tous,

Voici maintenant un peu plus de deux années que notre dernière 23 ie est en cours de remise en forme. Je vous passe toutes les péripéties rencontrées, elle feront peut être un jour l’objet d’un article sur le sujet.

Moteur remis à neuf, embrayage idem, contrôle de la BVH etc…

Moteur remis en place depuis environ un an, le manque de temps et la perte de motivation de ma part, la pauvre bête est restée ainsi au chaud et bien à l’abri depuis ce temps.
Et puis, finalement avec 2 de mes fils, on prends une grosse semaine de vacance et on s’y remet.
Premier problème, ressortir nos sachets de vis et cartons de pièces. On a beau être ordonnés, il faut à nouveau tous se remettre en mémoire, lister ce qui pourrait éventuellement être manquant.
Jusque là tout va bien.

Tout reste à raccorder, que ce soit les faisceaux électriques ou hydrauliques et bien sur l’injection les diverses conduites d’air et refroidissement etc.

En quelques après-midi tout est réglé, la 23 prête à démarrer (sans sa carrosserie avant).
Par sécurité, on effectue le premier remplissage de refroidissement avec de l’eau. En cas de fuite c’est moins pénible à nettoyer et à sécher que du liquide de refroidissement. Bien qu’il soit très rare qu’on se retrouve avec une fuite, un collier mal serré ça arrive à tous.
Soudain au remplissage une grosse fuite apparait, qu’on localise style geyser horizontal surgit de quelque part tout en arrière de la pompe à eau.
On fini par localiser la fuite entre la culasse et le support de pompe à eau. On veut qu’elle soit démarrée, purgée et sans fuite de quoi que ce soit avant la fin de semaine.
Donc démontage du radiateur, détente et sortie de toute les courroies, une conduite hydraulique, un déport partiel du régulateur centrifuge et de la poulie d’arbre à came etc, pour sortir la pompe puis son support sans trop de problèmes, bref on déblaye pour se faire de la place.
1h30 de boulot en s’y mettant souvent à 2 et même à 3.
Nous somme toujours très rigoureux lors d’une intervention sur une voiture et encore plus lors de la remise à neuf d’un moteur.

La cause ? Une pochette de joint d’un vendeur de pièces très connu que je ne citerai pas, mais il est certain que d’autres que nous vont se retrouver avec le même problème:
Le joint entre la culasse et le support de pompe est mal découpé (en cause un machine de découpe sans le moindre doute).
En bas du joint, un trop gros évidement se transforme en un petit rectangle de 1 ou 2 mm de haut et 10 de long qui laisse purement et simplement passer le liquide entre la culasse et le support.
C’est tellement bien fait qu’on ne s’en rend même pas compte au remontage, il laisse l’illusion d’une parfaite étanchéité.
On a donc dû refabriquer un joint correct dans une feuille à joint, et dans la foulée remonter tout ce qu’on venait de déposer.
On oublie tellement vite, qu’en moins de 3 jours il faut déjà une RTA ou des photos et avoir noté le sens de démontage et ce qui a été démonté. Raison pour laquelle on a fait ce travail dans la foulée. On a terminé 2 heures plus tard, pour remettre la voiture prête au démarrage, qui reste à effectuer demain (16 février 2023).
Il vaut parfois mieux laisser tomber une journée le temps de souffler un peu. Mais voilà comment on perd du temps.

Curieusement malgré le ras le bol général, nous sommes restés calmes les 3, sans même sortir un juron. Sinon la voiture repartait pour des mois sans qu’on s’en occupe.

Demain nous allons contacter le vendeur pour lui signaler ce défaut, pas de le but de l’enguirlander mais dans celui d’éviter à d’autres ce problème.

Voilà c’était quelques nouvelles, l’occasion de montrer que nous n’avons pas déserté le site, et que même si parfois il nous faut un peu de temps, nous continuons à aider ceux qui nous contactent sans passer par le forum, et des demandes il y en a vraiment beaucoup.
Il ne nous est vraiment pas possible d’y répondre par retour alors soyez patients, nous ne laissons jamais personne sans réponse.
Je regrette juste que le forum ne soit pas le premier réflexe.
Le but et que vous tous puissiez profiter de l’expérience d’un cas ou d’un autre. Pensez également aux deux moteurs de recherche. Il y a un tas de chose qui n’apparaissent pas au premier abord, notamment dans les archives de l’ancien forum.
Bonne continuation à tous
Amicalement
Salva

Auteur

6 comments

    • salva 3 mars, 2023 at 22:14

      Bonsoir René,
      Merci pour le commentaire, d’autres textes et tutoriels sont écrits en attente être publiés.Ils demandent une relecture pour que les traducteurs en ligne puissent traduire en différentes langues .
      Notre dernière 23 fera l’objet d’un long post avec photos et tous les invraisemblables problèmes rencontrés.
      La réfection du moteur a été très très compliquée, par manque de pièces spécifiques (en particuliers l’arbre à came). Notre dernière acquisition a moins de 50000 km prouvés sans le moindre doute, et pourtant elle reste la pire DS (côté mécanique, le reste est excellent) passée entre nos mains.
      Elle a accumulé tous les ennuis possibles,le pire restant le mélange d’huile Antar molygraphite avec une huile multigrade d’époque. Les dégâts dans le moteur ont été très impressionnants.
      J’ai commencé un post sur le sujet, afin qu’il puisse profiter à tous.
      Parallèlement, nous continuons toujours à aider les membres du site par messages personnels, ce qui demande un travail considérable, que nous mettrons sans doute en ligne sur le forum.
      Tout ceci pour dire que j’apprécie particulièrement les commentaires des membres du début tel que vous. Ca fait plaisir de voir que vous n’avez pas déserté.
      Amicalement
      Salva

  1. leon 2 mai, 2023 at 19:02

    BonjourMSalva,ce petit mot pour solliciter votre expérience,ds21ie démontée entièrement et remise etat mécanique, soupapes ech,joints,ppe eau,embrayage,durittes,courroies,inject+faiseau inj,ppe es+ filt decap reserv,tuyaux essence,etc,,,,et pas moyen de démarrer ce moteur apres avoir contrôle l allumage bien réglé au bon cylindre,bref tourne au demarreur mais pas de réaction,d ou un peut perdu pourriez vous me conseiller sur la suite a faire merci de votre sollicitude
    Leon tournay

Poster un nouveau commentaire

Suspensions arrières fuyardes

Une de nos IE avait depuis un certain temps, voir un temps certain, avait pris disais-je, la mauvaise habitude de remplir de LHM ses « cafetières » ...