Toutes mes réponses sur les forums

  • Auteur
    Messages
  • #8102

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    aie aie , impossible de poster plus de deux images…
    t1

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 2 mois par nos.
    #5507

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Bonjour,

    le courant passe par là ou c’est le plus facile, faut croire que le gros câble de masse est mal connecté au châssis du véhicule, alors il présente une résistance plus forte que le petit fil bleu partiellement cramé, là où passe beaucoup trop de courant pour son petit gabarit.

    Je remarque une chose bien bizarre sur la première photo, le câble bleu part de la cosse négative de la batterie, vers une vis de fixation du régulateur, vis de fixation qui est elle à la masse, on voit également un gros fil jaune connecté sur cette même vis de fixation.
    Je pense que le fil bleu est une bidouille placée là pour palier à un problème de connexion des masses sur l’ensemble de la voiture.
    Cette bidouille est particulièrement dangereuse, car si par malheur le gros câble de masse est déconnecté du véhicule en fonctionnement, le câble bleu se substitue au gros câble de masse = incendie garanti. Donc à virer d’urgence.

    Un bon contrôle des câbles et connexions s’impose.

    A+
    Nos.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 11 mois par nos.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 années et 11 mois par nos.
    #4333

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    ESSIEU AVANT

    Démontage pour un contrôle des bras de demi train avant, roulements et portées sont en bon état, nettoyage et graissage seront suffisant.

    Le réglage de la chasse sur ce type de train est fait en intercalant une cale d’épaisseur entre le fond d’alésage de la bague extérieure
    et la bague extérieure du roulement conique avant du bras inférieur.
    Ainsi on avance +/- le point bas de fixation du moyeu par rapport à son point haut de fixation. Inutile de refaire le réglage de chasse
    puisque les roulements ne sont pas changés.

    Photo suivante un bras supérieur, reconnaissable à ses cannelures d’entrainement du basculeur de suspension.
    Deux joints spi, un déflecteur tôle de protection, dans le sachet les 2 roulements coniques, et le l’énorme écrou de 46 de blocage en bout d’arbre.
    Le bras inférieur est identique, basculeur en moins et avec un écrou de blocage en 38 sur plats.
    Il faut les douilles ad’hoc pour démonter ces trucs sinon c’est même pas la peine de commencer.

    Mise en place du demi train gauche, et pose de la barre stab.

    Coté droit, je n’ai pas encore remonté le demi train droit, j’attends les paliers neufs de barre stabilisatrice.
    Il faut également poser les conduites d’alimentation en carburant et les tubes de retours de fuites avant de mettre en place le demi train.

    EQUIPEMENTS UNIT AVANT

    Pose à blanc , des équipements divers sous le capot (bloc batterie, ventilation/chauffage … etc)


    LIGNE D’ÉCHAPPEMENT
    EcranThermique

    Remise en état de l’écran thermique du silencieux transversal.
    Cet écran est fait d’une feuille d’aluminium, n’étant pas traité il a tendance à piquer. Son nettoyage est aussi long que pénible.

    Et pose dans la cavité sous plancher; sans oublier les rondelles fibres entre écran et tôle de cavité.

    Silencieux principal

    Dans la foulée je suis chaud, je pose le silencieux ; ça de moins à trainer sur les étagères.



    Réseau hydraulique

    Ce week-end pose d’une partie du réseau hydraulique. Je me cantonne pour le moment au réseau avant d’alimentation de freinage, suspensions et DA.
    Le plus gros des canalisations rigides sont sur le flanc intérieur gauche de unit avant.

    Au sol avant nettoyage.
    Cela reste assez simple, il ne faut pas se laisser impressionner par ce plat de spaghetti.

    Quelques heures plus tard, après nettoyage au gazole pour l’extérieur des canalisations; essence pour l’intérieur et soufflage pour chasser
    les résidus de LHM. Les joints tubiques sont neufs.
    Au montage il faut être attentif aux interférences avec le châssis, généralement fatales à plus ou moins long terme pour une canalisation.

    Reste à poser les tubes souples (14×9) de retour de fuites.

    #4327

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Peinture jantes
    Peinture finale des jantes. il me faut les pneus a mettre dessus.
    Pas de bol ,mes pneus ARR à l’aspect neuf sont périmés, ils ont 20 ans.
    Le flanc interne du pneumatique présente des craquelures, alors c’est poubelle.

    Insonorisation compartiment moteur

    Insonorisation du compartiment moteur; je vais me faire allumer par les puristes, m’en f…, qu’ils râlent.
    Donc pose de dalles bitume recouverte de feuille d’alu mince, tenue a 120°C, cela devrait suffire dans le compartiment.

    Une première couche, pas simple avec toutes les découpes.
    Au centre la découpe ronde, passage du robinet de chauffage.
    Sur les flancs , les grandes découpes rectangulaires, support moteur, juste au dessus de ces dernières, la petite découpe permet le
    passage des masses anti-vibrations.
    Le reste fixations de diverses canalisations.

    Partie droite:

    Puis partie gauche.

    Puis pose sur la première couche d’un bon rectangle de thibaude de 5mm , au niveau du carter de chaine de distribution.
    Je reste à 40mm en retrait des découpes de la première couche, ce qui me remettra de coller la seconde couche de bitume sur la première.


    Je recouvre le rectangle de thibaude, de la nouvelle et seconde couche de bitume aluminée.
    Je termine par un cordon de joint à la colle a pare-brise sur les pourtours pour sceller et rendre étanche le montage.


    Terminé pour la partie basse de la hotte moteur.

    A+
    Nos.

    #4318

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Ce n’est pas mon métier car je suis informaticien mais ma passion depuis toujours…

    ah toi aussi , condoléances, j’ai versé pendant 10ans dans le dev web, 5 ans dans le proto et démonstrateur (coté CAO, et embarqué.. );
    retourne dans les mois à venir vers du dev mais seulement en embarqué. sinon je plis aussi des tôles , une sorte de passion dévorante.
    Pour le moment c’est carbu BVM, mais une IE me tente bien… on verra. Pour le moment je termine les trucs en cours.

    #4316

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Bonjour,

    ça c’est beau comme j’aime. Très belle restauration, bravo.

    Sympa et vaste le petit chez toi.

    Les admins : je vois sous l’avatar de JP51 le status de bleusaille, vous pouvez l' »upgrader » à au moins 2/3 chevrons…

    A+

    Nos.

    #4313

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Salut JP51,

    la bienvenue sur le forum.

    Je lis que tu as déjà une longue carrière derrière toi. Nous attendons avec impatience des photos de la 21IE, et de ta restauration « of course ».

    A+

    Nos.

     

    #4304

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    UNIT-AVANT -FIN

    traitement de l’unit avant, de la niche moteur… sympa.

    Certaines zones sont revêtues d’isono d’autre non, et les surfaces « techniques » ainsi que les
    zones d’appuis des joints ne doivent pas recevoir d’isono.. beaucoup de marouflage en perspective.
    Ça tombe bien j’adore. 😕

    Auvent et haut de niche.


    Un petit essai satiné noire sur le brancard, sympa mais d’origine c’est brillant dommage.

    Les derniers joints de niche moteur. Un petit coup de 600 rapide

    et on passe à la dernière couche brillante pour le reste de l’unit avant.


    A+

    Nos.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 4 mois par nos.
    #4299

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    TRAITEMENT PASSAGE-ROUE & PLANCHER
    Suite , rien de bien passionnant
    Pose des joints de tôles (polymères MS) et des anti-gravillons.
    passage de roue arrière gauche.

    puis le droit.

    Les Planchers.
    des mètres de joints en perceptive, raz le bol des joints.




    TRAITEMENT PASSAGE-ROUE UNIT AVANT


    Rien de bien particulier, le scellant caoutchouteux (en gris) est un enfer à poser.

    TRAITEMENT FACE EXTERNE LONGERON


    Pour eux c’est terminé. enfin.

    Et deux week-end pour en arriver là. Vivement le remontage que je m’énerve sur autre chose.

    A+
    Nos.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 4 mois par nos.
    #4279

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    la suite :
    Préparation pavillon.

    Dépose de la colle de ciel de toit, un travail de patience.  Un simple ciseau à bois fait l’affaire.

    Enfin j’en suis venu à bout de cette colle. La meuleuse est seulement là pour déposer le cerclage de toit qui est l’étape suivante.

    Conversion pavillon boulonné en pavillon collé.

    Cerclage en acier avec patte d’ancrage sur la tranche de peau de pavillon.
    Inconvénient de ce montage,  l’acier rouille et provoque des fuites à la jointure de toit.
    Les versions les plus récente de DS avaient toutes un toit collé.

    Dépose du cerclage de pavillon.

    JANTES

    Les jantes sont spécifiques de 1966 à sep 68,  5 tocs et surtout un trou central rond, ensuite carré après oct 1968 jusqu’à la fin de production.
    Couleur des jantes DS (ou ID)  de 1964 à 1967 « Blanc paros » (AC 102)

    Mise en apprêt phosphatant



    Mise en apprêt garnissant


    CARROSSERIE

    Montage bloc avant

    Je remonte la totalité de la carrosserie dans le seul but  de réaligner l’ensemble des éléments.
    Un fois les alignements réalisés , je pourrai ainsi souder les pieds ARR sur la caisse à leur emplacement  définitif

    Je commence par l’avant de la DS et progresse vers l’arrière et par coté en alignant un élément sur son précédent.

    Pose des éléments avant , jupe, pare-chocs avant, ailes et capot, je règle l’ensemble. Il faut faire preuve de patience.

    La jupe a été redressée et planée sur sa partie droite, une rencontre inopinée avec un trottoir sans doute.
    Quelques chocs de droite et de gauche, un boulot non négligeable pour tous les rattraper.

    Elle se place sans aucune difficulté sur l’auto, c’est un point important qu’il faut vérifier après redressage d’un élément.
    Mise en ligne, débosselage(sous planage), et pour finir planage, provoquent presque toujours des allongements,
    même minimes, ils peuvent être source de bien des problèmes.

    fin de montage de la carrosserie.
    coté gauche :


    coté droit:
    avec une complication, la portière arrière est en pièces détachées.
    j’en profite pour régler le panneau de porte sur la contre-porte.



    Pieds ARR
    Une fois la mise en ligne de la carrosserie faite, il ne reste plus qu’a monter et souder définitivement les pieds ARR.


    Carrosserie AILE AVANT GAUCHE

    bien que je n’étais pas trop disposé à refaire dans l’immédiat la carrosserie de la DS;
    la réglementation me rattrape et m’oblige à au moins à réparer le point d’ancrage avant des ailes.

    Ces points présentent très souvent une corrosion excessive, qui va jusqu’à la perforation de la peau
    de carrosserie, malheureusement ces dégradations sont situées sur les parties avant du véhicule et représente un réel danger.
    Le contrôle technique n’admet pas de parties saillantes dégradées, il faut donc réparer.

    Prise d’empreinte (comme chez le dentiste)
    méthode simple et efficace , le scotch :

    on tartine

    on marque l’angle à la craie

    on découpe proprement :

    on démoule:

    on reporte sur un morceau de tôle :

    on pli et forme :

    Les deux morceaux de peau mis en place a blanc.


    Reste un autre morceau le passage intérieur d’aile. cette pièce est beaucoup plus complexe que les deux autres et également très longue à faire.

    ensemble des 3 pièces terminées.


    Je termine la caisse maintenant que, (enfin) le temps le permet.
    Je peux bosser en extérieur sans risquer une averse et des déménagements en catastrophe.

    Sablage de la face interne de planchers
    Gros boulot qui n’est pas particulièrement plaisant.
    Avec le nouveau compresseur je peux sabler continuellement sous 5 bars sans problème. Cela change quand même la vie en réduisant
    très significativement le temps de sablage et la pénibilité du travail.

    Mise en apprêt final de la caisse
    Rien de bien particulier, si ce n’est la taille de la pièce et ses multiples recoins.
    Dépoussiérage de rigueur.
    Mise en apprêt sportif, il faut des bras de 2 mètres ou peindre dans des postures de fakir.







    Faces externes de planchers partie avant(fin)
    Décrottage, sablage des parties avant des planchers, de la niche du silencieux transversal principal. Ces zones sont toujours très sales
    sur les DS/ID (huile,chocs et rouille, boue).
    Mise en apprêt; la peinture en plafond est toujours un régal, facteur aggravant le bâti ne facilite pas l’accès.



    RESERVOIR

    État initial :

    Sablage et dépollution à l’aide d’un petit coup de brosse.
    A gauche la zone brossée, à droite brute de sablage. On sort pas mal de poussière de sablage incrustée à la surface de tôle.

    Une zone dans un coin du réservoir me posait problème. Le réservoir est il quasi percé ou pas???.
    C’est bien ce que je craignais, un micro trou dans le fond d’un point de rouille. Il faut réparer.
    Aie de la soudure sur un réservoir, cela ne m’enchante guère.

    Le réservoir ayant été vidé depuis 2/3ans, ventilé, et sans résidus , je suppose qu’il peut être considéré comme partiellement dégazé.
    Au soufflage pas d’odeur d’essence.. bon bem on tente.

    Je me décide la mort dans l’âme à faire une réparation avec de l’étain , soudure exclue beaucoup trop dangereux.
    Je force une grosse ventilation avec l’aide de la soufflette et croise les doigts.

    Je chauffe au plus juste la zone dégradée qui parait toujours trop grande.
    Pose du fluide.
    J’étale l’étain à la spatule…… la main tremblante, le trouillomètre à zéro.
    Rien ne se passe pas de boum, je suis entier….
    Pas prêt de recommencer ce genre de co…

    Un coup de râpe, et ponçage rapide au grain fin. Attention les résidus de meulage de l’étain sont nocifs, masque obligatoire.
    Test d’étanchéité: un peu d’eau en surface de peau, je monte doucement la pression dans le réservoir, pas de bulles.
    C’est bon je n’insiste pas.

    Apprêt puis mise en peinture deux heures plus tard.

    Conclusion: une opération que je ne conseille pas.

    PEINTURE CAISSE
    CAISSON UNIT ARRIÈRE
    Première couche de noir sur la partie inférieure de caisson d’unit arrière.
    Puis il faudra faire les joints de tôles, suivra une derrière couche rapide de noir pour teinter le joint, puis l’insono anti-gravillons.


    UNIT AVANT-(PEINTURE DE CAISSE)

    Ponçage au 600 à sec de la couche d’apprêt. C’est très long à faire
    car il n’y a que coins et de recoins.

    Je commence par les arêtes, pistolet réglé jet étroit.

    Je termine avec un jet large les grandes surfaces.


    UNIT ARRIÈRE

    Même topo sur l’unit arrière.

    Je ne pourrai finir la caisse ce week-end, flotte et vent au programme météo ce dimanche sauf en fin de journée au moment ou il faut fermer la boutique. 🙁
    Dommage de ne pas avoir une cabine!a

    PEINTURE-CAISSE

    Fin de la première couche de peinture sur la caisse.


    Prochaine étape les joints de tôles, et les isonorisants/anti-gravillons.

    LONGERON MONTAGE A BLANC
    Pose à blanc des habillages de longerons.
    Ici les arrêts de portières et les baguettes de finition du revêtement de longeron, nettoyées et polies.
    Pas facile de retrouver les différents morceaux deux années après le démontage.:(

    A+
    Nos.

    #4020

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    vide

    #3942

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Plastigauge des têtes de bielles.
    j’ai enfin reçu mes coussinets de tête de bielles, cote standard.
    On pose et on vérifie, comme pour les paliers de vilebrequin, que le jeu au palier de maneton est dans les tolérances (6/100 maxi).


    Peinture du bloc moteur.

    J’ai une sainte horreur des peintures brillantes que l’on voit sur certains blocs moteurs.
    J’ai trouvé assez facilement une 2K de la bonne teinte et surtout MATE.
    En bombe de 400 ml . ;le rendu est top, l’application aisée, le diffuseur sur la bombe est de bonne qualité (ce qui est assez rare).

    Dégraissage , marouflage.

    Première couche d’accroche:

    Une seconde rapidement et on laisse sécher, en 1/2 heure c’est sec au touché, je dépose dans la foulée les masques.

    Avouez que c’est plutôt pas mal pour ce qui est du rendu final du bloc et assez proche du visuel d’origine.

     

    A+

    Nos.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 années et 8 mois par nos.
    #3879

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Honage

    Je change la segmentation moteur, il est impératif de déglacer les cylindres.
    Un honoir à boule , fait parfaitement l’affaire, d’autant que les cylindres ne sont
    pas réalésés, sinon un honoir à pierre peut être utiliser.
    hostingpics.net

    Résultat du déglaçage, cela ne prends que quelques minutes.
    hostingpics.net

    Plastigauge ou (plastigage).

    Un truc assez connu, qui consiste en l’utilisation de fils de diamètre
    calibré pour la mesure d’un jeu entre arbre et alésage.

    L’arbre : le tourillon de vilebrequin
    hostingpics.net

    L’alésage : le chapeau de palier de ce tourillon
    hostingpics.net

    On dispose un brin de plastigauge sur l’arbre.
    hostingpics.net

    On monte le palier au couple en 2 passes, le fil est écrasé.
    Son écrasement est fonction du jeu entre arbre et alésage.
    L’écrasement est évalué avec des jauges papier fournies avec le brin de plastigauge.
    Ici un jeu de < 0.051 mm (51/1000 de mm), jeu maxi constructeur 6/100;
    Nous sommes dans les clous.
    hostingpics.net

    Le plastigauge, on en parle partout , mais c’est la croix et la bannière pour en trouver et encore plus à un prix réaliste.
    Il y a des sites qui vous vendent sans honte le brin à 4 euros, et attention à la longueur des brins proposés.
    Voici une adresse ou vous pouvez trouver ce produit pour 12 gauges de 300mm pour 25 euros : http://www.outipro76.fr.

    Vous allez me dire, mais pourquoi on ne mesure pas directement avec un micromètre?.
    C’est possible, un micromètre c’est 20/25 euros, mais il faut également un alésomètre, c’est du 300 à 500 euros, le calcul est donc vite fait.

    A+
    Nos.

    #3855

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Oui avant c’était du BBcode maintenant du HTML, les balises sont différentes.

    Un petit coup de Vim (ou GVim) et d’expressions régulières, y a plus de problèmes.

     

    #3845

    nos
    Participant
    • Nombre de message:23
    • Confirmé

    Compartiment moteur et moteur.

    Éléments périphériques moteur.

    Un bon coup de décapage, apprêt et mise en peinture,
    Corps de filtre AIR, (deux éléments)de couleur grise AC102 en 66/67.
    Bride supérieure de traverse BV.
    Poulie AC (noire en 66/67 et non vert comme on le voit très souvent).
    Tube de piquage sur culasse du circuit de chauffage.
    Tirant de radiateur.
    Support FA.
    Corps de reniflard (de couleur verte comme le bloc moteur).
    Tirant d’alternateur.
    Bride de tube échappement (2 pièces).
    Coude acier avec piquage de retour de chauffage.
    Carter de chaîne de distribution.
    et tirant de pompe HP.
    Avec ça on a fait presque le tour des éléments périphériques moteur.

    Filtration admission.
    Je dois changer le joint entre les 2 corps de filtre; celui d’origine ayant souffert .

    On retrouve même en pièces détachées la copie de l’autocollant d’entretien de la cartouche filtrante MIOFILTRE.

    Démontage de la pompe à eau, et changement des 2 roulements d’arbre.
    Le joint « CYCLAM » ,le corps de pompe et couvercle de pompe sont en excellents état.
    Le régulateur thermostatique, malgré sa bonne tête, fonctionne aléatoirement, on change donc.

    Démontage du moteur.

    Je me suis décidé à démonter complètement le bloc moteur, lorsque j’ai vu le dépôt conséquent de cochonneries dans le fond de carter d’huile.
    Un bon nettoyage n’est pas du luxe.

    Dépose de l’embiellage:

    Des 4 ensembles piston/bielle/chemise.
    La corrosion est superficielle; elle est apparue assez rapidement après la vidange du LR.

    Lavage du bloc :
    Gazole puis karcher reste une méthode plutôt efficace.

    Un bon soufflage à l’air comprimer termine le travail.

    Nettoyage des ensembles piston/bielle/chemise.

    Examen/Métrologie sur des tourillons et manetons.
    C’est bon, largement dans les tolérances constructeur. Les soies sont dans un bon état, il ne sera pas nécessaire de faire un toilage.
    Changement des coussinets en cote standard des tourillons et têtes de bielles.



    Contrôle du jeu axial de vilebrequin, 20/100 hors cote (16/100 maxi, 4.5/100 mini).
    Il faut changer les cales de réglages.
    Cotes initiales des cales usées 3.12 et 3.11, (montage d’usine classe I 3.10-3.14) par des classe II ( 3.14-3.18 ) .
    Le reglage est fait par deux cales en montage opposé sur le palier centrale de vilebrequin.

    Culasse, démontage nettoyage.
    Dépose des soupapes avec un lève soupape improvisé, utilisable mais peu commode.

    Nettoyage: gasoil, karcher, c’est très long à faire mais on y arrive.

    Je note que j’ai mis temporairement ma rampe d’admission à l’envers (trop fort le gars).


    Bilan des pièces d’usures à changer.
    Il faut faire très attention, car ce moteur étant une première version du 5 paliers; il y a énormément de petites modifications effectuées jusqu’en fin 1967. On ne trouve pas forcement les pièces pour les versions moteurs intermédiaires.

    A+

    Nos.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 19)