Home / Forums / Forum technique / Divers / A-coups à la réaccélération (transfere de l'ancien site)

A-coups à la réaccélération (transfere de l'ancien site)

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par salva, le il y a 7 années.
  • Auteur
    Messages
  • #2835

    salva
    Maître des clés
    • Nombre de message:336
    • 3 chevrons

    Moderateurs: Salva, Eclipse, Nico-59, Dingo, en DS bien sur, Nikass, Dimentica, tracie23

    Auteur


    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Jeudi 22 Août 2013 à 19:48:03

    Bonjour à tous,

    J’ai besoin d’un conseil ou d’une orientation par rapport à un problème que me pose ma voiture depuis bien longtemps sans que mon garagiste qui pourtant connait bien la DS n’ait trouvé de solution.

    Lorsque je réaccélère doucement après un coup de frein, un dois d’âne etc… des a-coups se produisent, quelquefois légers, quelqufois plus conséquents. Je ne parviens pas à doser en douceur la réaccélération.

    Merci de vos points de vue sur la question.

    Il s’agit d’une DS 21 ie première génération, de fin 69. Tous réglagles faits par ailleurs, injection, allumage etc…

    Bien cordialement.

    Claudius.


    CM.
    laurent
    4 Chevrons
    Messages: 81
    Le Jeudi 22 Août 2013 à 23:02:07

    salut
    tu dis que l’allumage a été fait…mais pour moi c’est sûrement un probléme d’allumage. ou bougies sales… mais + sûrement l’allumage: as tu avec le PMH les quelques degrés d’avance ? (cf RTA)
    A+
    laurent


    laurent
    Nikass
    6 Chevrons
    Messages: 153
    Modérateur
    Le Vendredi 23 Août 2013 à 01:41:37

    Salut !

    Et tout bêtement, un problème mécanique. Quand tu réaccélères, tu remets du couple sur la transmission: si tu y vas fort et qu’il y a du jeu quelque part, tu le bloques presque immédiatement et tu ne t’en rends pas compte. Si tu y vas doucement, ce que tu précises… eh bien ça joue plus longtemps. Pas un truc spécifique à la DS, en gros… J’ai cherché pendant un temps certain un problème similaire sur ma 205, verdict jeu dans les cardans, indétectable à la main et sans bruit, et pourtant… dans certaines conditions de couple, il était là. Honnêtement, je ne l’ai trouvé qu’après avoir du refaire le train avant là où on pouvait sentir le jeu parce que ça ne passait plus au CT, et au final, il ne restait que ça: en désespoir de cause, c’était la bonne raison.

    Ces à coups ne sont qu’une sensation, ou ça fait du bruit ? je pense aux ancrages de train AV, plutôt apanage des 23 mais sait on jamais !

    a+

    « Ca, c’est de la bagnole ! » – à chaque fois qu’on discute de DS…


    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Lundi 26 Août 2013 à 19:56:18

    Bonjour et merci à tous des deux pour vos réponses, qui me renvoient dans deux directions totalement opposées et, malheureusement, déjà explorées :

    – l’allumage est neuf, bougies, faisceau, tout l’allumeur a été démonté et vérifié, l’allumage réglé, pas de fuites électriques, et mon garagiste est un spécialiste ; qu’est-ce que tu appelles le PMH ?

    – la transmission avant a été changée il y a quelques années, sans changement dans le phénomène.

    Je soupçonne des fils abimés par l’âge ou bien des capteurs liés à l’injection…

    Il est arrivé une fois où le phénomène a disparu pendant une semaine environ : c’est lorsque le faisceau électrique d’allumage a été changé ; mais quelques jours après, le phénmlène réapparaissait. Curieux, non ?

    Claudius.

    CM.


    Nikass
    6 Chevrons
    Messages: 153
    Modérateur
    Le Lundi 26 Août 2013 à 23:52:33

    Salut !

    En ce qui concerne mon hypothèse, le mot « transmission » mène loin… jusqu’à l’arbre primaire de boîte, en gros. En fait, peux-tu préciser jusqu’à quel point le « doucement » est important ? dans l’injection, humblement, je ne connais qu’un seul truc qui par conception dépend de ça, c’est la sonde différentielle (et par conséquent, l’interrupteur de pleine charge). Si ça ne le fait vraiment pas quand tu réaccélères franchement… zieute voir la durit qui relie le collecteur aux boîtes barométriques et en désespoir de cause, peux tu en emprunter une qui marche ? Quand tu dis « c’est un spécialiste », en DS « normale » (ça existe ça !?!?!?!) ou injection… ? Ca arrive aussi au point mort, ou uniquement en charge (auquel cas, je commence à croire à mon idée de sonde diff…) ?

    a+

    « Ca, c’est de la bagnole ! » – à chaque fois qu’on discute de DS…

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Mardi 27 Août 2013 à 19:36:52

    Bonjour,

    Traduction du « doucement » : Je conduits lentement en ville, je ralentis par exemple à un rond point et je réaccélère très lentement, en douceur ; là se produisent des a-coups, plus ou moins importants, mais pas de façon systématique.

    Cela ne se produit pas au démarrage, ni sur les rapports supérieurs, ni en rétrogradant donc à régime plus élevé.

    Uniquement en roulant, pas à l’arrêt.

    Ce phénomène est surtout gênant en ville, lorsqu’on veut adopter une conduite souple.

    Quant à mon garagiste, il est compétent en carbu et injection de père en fils, et il possède lui même deux 23 ie.

    Claudius.

    CM.

    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 123
    Le Mardi 03 Septembre 2013 à 14:24:18

    Bonjour,

    j’ai eu ce genre de probleme sur un PL17, ratatouillage, a-coups, quelques fois en reprise, panne d’allumage sur 1 cylindre.
    ça rentre dans l’ordre au bout de 30 secondes, 1minute, 4.. , apres un arret , le truc, aléatoire, usant par excellence.
    J’ai verifié 50 fois l’allumage , les masses, les bougies, le calage du moteur, rien de rien ,
    je change mes 2 fils de bougie (refabrications belles et surtout comme à l’origine), miracle ça fonctionne, au bout de 1 mois ça redéconne, rechangement, 3 semaines .
    Je change finalement les fils de bougies par des fils (des vrais de qualité) venant d’un kit pour automobile récente, et ça repart et depuis ça fonctionne (+ 3ans).

    Conclusion : il y a des refabrications de fils de bougie qui sont véritablement de la « merde » , il n’y a pas d’autre mot.
    L’ensemble des composants des fils , les cuivres, les isolants, les cosses et sertissages ne supportant pas les coups de chaud/froid du compartiment moteur; le fils se dégrade, provoque des fuites de courant dans tous les sens, des coupures , varie de résistance suivant la T°, les bougies finissent par s’encrasser.. et bonjour la galère des pannes pas franches et autres bizarreries

    Je me suis fait avoir une fois, pas deux.

    Ne pas se fier a la bonne tête des fils, je n’ai aucune procédure fiable de contrôle à proposer, intervertir avec le faisceau d’une DS n’ayant pas de problème avant d’acheter un nouveau faisceau.

    Si ce n’est pas un probleme de faisceau, il reste effectivement comme vous l’évoquez , les fils de la commande et d’alimentation de la bobine.

    Je pense à un truc subitement : l’avance centrifuge, est elle en bon état? pas de point d’accrochage
    sur les régimes transitoires.

    Bon courage.

    Nos.

    en DS bien sur
    Expert Or
    Messages: 2134
    Modérateur
    Le Mercredi 04 Septembre 2013 à 17:29:46

    Bonjour à tous.

    Un essai avec l’allumeur d’un copain pourrait-il aider? ça ne prend pas trop de temps de le faire et ça élimine des hypothèses, idem pour les fils. Ensuite on re-règle au poil les deux voitures….

    Bien expliqué l’histoire du train avant, ce n’est sans doute pas le cas mais j’ai déjà lu pas mal de cas de support de train avant avec petites fissures, sur les modèles les plus puissants, 23 donc; difficile à déceler et déroutant.

    Pour les re-fabrications douteuses en effet, il y a pas mal de m…, voire les cafetières qui tiennent 2 semaines pas plus.

    Courage Nos, petit à petit….

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Vendredi 06 Septembre 2013 à 18:10:31

    Merci à tous,

    Je vais creuser la piste du faisceau d’allumage, car après l’avoir changé il y a quelques années, comme je l’ai dit, le phénomène avait disparu pendant 8 jours, puis était répparu.

    Le régulateur centrifuge et quasiment neuf et l’allumeur a été complètement démonté il y a un mois.

    Je vous tiendrai au courant.

    Cordialement.

    Claudius.

    CM.


    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Dimanche 22 Septembre 2013 à 23:19:45

    Bonjour,

    Voici les dernières nouvelles :
    Le faisceau d’allumage a été changé pour un faisceau sur mesure au téflon : pas d’amélioration au niveau des a-coups.
    La voiture, hormis ce point, marche super bien.

    Cordialement.

    CM.

    CM.

    Nikass
    6 Chevrons
    Messages: 153
    Modérateur
    Le Lundi 23 Septembre 2013 à 11:24:18

    Salut !

    Franchement, si tu en as la possibilité, permute ta sonde différentielle et vérifie la durite qui la relie au collecteur. Je pense que la solution est dans le « doucement ».

    a+

    « Ca, c’est de la bagnole ! » – à chaque fois qu’on discute de DS…

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Lundi 23 Septembre 2013 à 15:52:48

    Merci Nikass,

    Je vais essayer.

    A+

    CM.


    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Lundi 23 Septembre 2013 à 21:30:18

    Bonsoir Nikass,

    Merci de me préciser ce que tu appelles la sonde différentielle : je ne trouve aucune trace de celle ci dans les docs que j’ai.

    CM.

    CM.

    Nikass
    6 Chevrons
    Messages: 153
    Modérateur
    Le Mardi 24 Septembre 2013 à 16:16:18

    Salut !

    C’est le cylindre qui est à côté de l’interrupteur de pleine charge avec les boîtes barométriques dedans, et qui mesure les variations de pression dans le collecteur d’admission. Sur le tablier, du côté conducteur. Quand tu réaccélères franchement, ce sont les contacteurs sur axe papillon et l’IPC qui réagissent vite et ensuite la sonde différentielle plus lente prend le relais: c’est pour ça que comme tu nous dis que ça n’arrive qu’en repartant gentiment, je pense que ça pourrait bien venir de ça !

    bon courage

    a+

    « Ca, c’est de la bagnole ! » – à chaque fois qu’on discute de DS…

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Lundi 20 Janvier 2014 à 09:41:26

    Bonjour,

    Voici la suite de mes recherches : j’ai acheté une sonde de pression d’un type compatible avec ma DS. Après montage, au démarrage, un « boum » s’est fait entendre sous le capot, j’ai regardé, rien vu.
    La voiture ensuite roulait correctement, mais au premier plein, j’ai constaté que la consommation d’essence était passée de 11 litres à 16 litres au 100 !
    J’en ai déduit que la membrane de la sonde s’était percée au premier démarrage et que les nformations transmises au caculateur étaient désormais erronées.
    Le vendeur a bien voulu échanger la sonde : j’ai monté la nouvelle, pas de « boum », et maintenant j’attends pour vérifier la nouvelle consommation.
    En dehors de cela, le fonctionnement est correct, encore quelques a-coups, mais qui semblent moindres : à suivre.

    A votre avis, une sonde abimée peut-elle affecter à ce point la consommation d’essence ?

    Bien cordialement.

    Claudius.

    CM.

    Salva
    7 Chevrons
    Messages: 529
    Modérateur
    Le Mardi 21 Janvier 2014 à 15:51:49

    Salut Claudius,

    Ce post m’avait échappé.
    Ah ces fichus à-coups ! Il y en a des causes possibles…
    Ce qui revient souvent dans tes explications, c’est une disparition temporaire du phénomène lors d’une intervention sur l’allumage, d’ou question toute simple: Les tubes isolants des bougies (dans les puits) sont il en bon état. Une fuite de courant ici, et tu auras des a-coups.
    Ensuite lquel est l’état du contacteur sur l’axe de papillon ? Tu as la certitude qu’il a été vérifié ? c’est une piece qui s’use. Une piste coupée, ou oxydée, provoquera elle aussi des à-coups.
    Il y a une également une note technique éditée par citroen et qui concerne justement les 21 ie affectées d’un problème d’à-coup . Je vais tenter de la retrouver, mais il y est spécifié qu’un problème de réglage de culbuteur en était une des causes ( donc à vérifier) et j’ai justement failli devenir dingue sur une de mes 21 à cause d’un culbuteur de soupape d’admission trop bridé, j’avais pensé à tout sauf à ça.
    Puis il y a Nikass qui évoque un problème de transmission et il a raison !
    Une usure du couple conique, voir une ou 2 dents de bouffées ou cassée et ça provoque des a-coups en mettant en évidence un léger jeu sur une, ou même les deux transmissions.
    Un Boum en changeant de sonde ? Ce n’est certainement pas l’explosion d’une des capsules !!! mais plutot des imbrulés dans l’échappement qui se sont enflammés. En admettant qu’une des capsule explose (hautement improbable) tu n’as aucune chance de l’entendre , surtout moteur en phase de démarrage ou en marche.
    Tu sais, rien ne vaut une vraie vérification de tes yeux de ce qui a été réellement fait sur ta Ds par le(s) mécano(s). Reprends tout à zéro. C’est à dire:
    Pour commencer: contrôle de la pression d’essence. ( cause d’à-coups et de surconsommation si elle est trop importante. Puis:
    -Allumage neuf ( câbles, bougies, tubes en bakélite, rupteur, condensateur, tête d’allumeur et doigt de distributeur) état des ressorts d’avance centrifuge de l’allumeur (sutout leurs accroches) Si ça te semble OK :
    – vérification de l’avance à l’allumage dynamique: au ralenti et à 2000 tr/mn et, surtout, au régime moteur auquel les a-coups se produisent ( strobo à déphasage, et courbe d’avance impératifs. La courbe est dans la doc) .Puis:
    -Effectue les réglages de base (tu les trouveras dans les documents technique du site)
    Puis:
    – contrôle du contacteur d’axe de papillon (sur le boitier d’admission ( la dépose est dans la doc du site)
    – vérification et contrôle de la bobine d’allumage, ( résistances des enroulement, résistance externe, tous les contacts et cosses) et ne te contente pas des dires d’un mécano, vérifie en personne.
    – réglage du jeu aux culbuteurs ( quand j’aurai retrouvé la note Citröen je la mettrai en ligne)
    Si le problème n’est pas résolu après ça …
    Reste un problème de couple conique ou de régulateur centrifuge. Mais avant de les contrôler, tu as déjà du boulot . et je ne te parles que des à-coups.
    Pour la surconsommation, hormis la pression d’essence, il y a dans( le désordre) un injecteur bloqué ouvert, la sonde barométrique Hs, l’inter de pleine charge bloqué, un mauvais réglage de l’avance ou de l’angle de Dwell , la sonde de température d’eau en dérive, la sonde de température d’air hs (si ta 21 en est équipée) un déreglage de sa molette (sur le calculateur) , une fuite de carburant , bref pas mal de possibilités. Je reste tout de même presque certain que ton problème vient de l’allumage, c’est le plus courant.( admire le jeu de mot)
    Bon courage
    Salva
    Ps : une autre cause que j’ai oubliée: une soupape grillée ( a-coups et surconsommation en prime) Là, il faut prendre les compressions

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Mercredi 22 Janvier 2014 à 18:02:22

    Merci Salva pour ta réponse très détaillée : Au boulot maintenant !

    Bien cordialement.

    Claudius.

    CM.
    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Mardi 03 Juin 2014 à 15:54:12

    Suite (et fin ?) de mon histoire sur les a-coups.

    Je pense que mon histoire mérite d’être racontée et peut servir à d’autres. Attention, elle est un peu longue…

    Nous nous étions quittés sur des recherches à continuer au niveau de l’allumage.

    Après avoir réglé des problèmes de changement d’assistance de direction un peu compliqués et qui feront l’objet d’une nouvelle histoire, je me décide à faire le grand jeu.

    Rappel de l’épisode précédent : changement de sonde de pression, et moqueries – gentilles – de mon garagiste car la consommation avait beaucoup augmenté : il fallait en effet un nouveau réglage après montage de la nouvelle sonde, ce que je ne savais pas : la consommation est maintenant revenue dans les normes.

    Nouvel épisode : montage d’un allumage électronique, changement de bobine pour un modèle « super-hyper performant », changement des bakélites des bougies.

    Tout marchait bien sauf que les petits a-coups étaient toujours là.

    Bien que réticent à le faire, ayant lu que c’était une opération « délicate » sur une ie, je me décide à démonter les bougies pour les nettoyer.
    Après achat de clés de plusieurs longueurs, essais divers, bricolages dont je passe le détail, je parviens à changer mes 4 bougies.

    Je remets en marche et là, catastrophe : ratatouillage, explosion sous capot, re-ratatouillage, ralenti en grandes dents de scie, et calage après un nouveau boum.
    « Qu’est-ce que j’ai fait ? » me dis-je in petto (c’est le cas de le dire).
    C’était naturellement un dimanche : mon garagiste ne refuse pas de me conseiller à distance, lorsque je ne suis pas à Lyon, il l’a déjà fait alors que j’étais avec la DS en Ecosse, c’est dire. Mais un dimanche, il n’était pas joignable ; je refais le parcours de toutes mes actions pour démonter et monter les bougies : j’en mets de nouvelles, vérifie le branchement des fils, de tous les tuyaux ou fils que j’aurais pu toucher en bricolant… rien !

    Désespéré, je me dis que plus jamais je ne bricolerai sur ma voiture et je maudis l’injection, ma carbu précédente était sans aucun doute plus docile. Je me méfie car si je dis cela à mon garagiste, il menace de ne plus entretenir ma voiture.

    Le lundi avant de l’appeler, je re-re-re-vérifie tout ce que j’ai fait et ne vois rien qui paraisse anormal. Serait-ce le nouvel allumeur électronique qui fait des siennes ? Après la direction achetée chez le même fournisseur, ce serait le comble !

    Je débranche le contacteur sur papillon, et là, le moteur s’emballe très fort. J’arrête tout et appelle mon garagiste.

    Description des symptômes et diagnostic : soit inversion de fils de bougies, soit prise d’air au niveau des tuyaux entourant le collecteur ou du collecteur lui-même.

    Je revérifie les bougies : rien n’anormal. « Un repas chez XXX (restaurant près de chez nous à Lyon) me dit-il qu’il s’agit d’une prise d’air ». Or je n’avais touché à rien au niveau des différents tuyaux ou autres. « On peut toujours débrancher un tuyau sans y prendre garde sur une injection » me dit-il. Ce qui est vrai vu l’embrouillamini qui se trouve sous le capot ! « Retrouvez votre calme et repassez tout en revue, regardez partout, même les raccords qui se trouvent en dessous, me dit-il, et ensuite rappelez-moi ».

    Quelque chose m’avait mis tout de même la puce à l’oreille : le démontage et remontage de la bougie n° 2 n’avait pas posé de problème particulier ; or après apparition des symptômes, impossible de l’enlever, la clé étant gênée par la tubulure d’admission : celle-ci avait donc bougé. Mais je n’avais pas fait encore le rapprochement avec ce que j’allais découvrir.

    Je regarde, regarde, regarde et vois… au niveau des tubulures 3 et 4, une différence de couleur au niveau de l’accouplement, sous le raccord, d’une longueur de 2 à 3 centimètres. Les tubulures ont donc remonté. J’appelle mon garagiste : « c’est sûrement cela, me dit-il. Renfoncez les tubulures et tout devrait rentrer dans l’ordre ».
    Ainsi fait et maintenant cela fonctionne !

    Je lui ai décrit le symptôme suivant : il me semblait curieux à la mise du contact, que la pompe à essence fonctionne non pas une ou deux fois, mais 5 ou 6 fois.

    L’explication définitive est la suivante : la pompe débitait trop à la mise du contact, ce qui quelquefois au démarrage provoquait une explosion dans les tubulures, qui de ce fait se déboitaient progressivement. A un moment donné, l’air est suffisamment passé pour que le moteur ne puisse plus fonctionner normalement.

    Donc :
    Relais de pompe à essence défaillant (probablement), explosion au démarrage, déboitement des tubulures, et impossible de démarrer. Rien à voir avec le démontage des bougies, mais pure coïncidence !!!

    Heureusement que cela m’est arrivé dans mon garage et non au démarrage en pleine campagne ! Prochain outil à mettre dans le coffre : un maillet pour enfoncer les tubulures si besoin.

    J’ai roulé aujourd’hui : pas de problème. Peut-être encore quelques petits a-coups, mais très légers semble-t-il. A suivre.

    Mon garagiste est ravi : il me dit que en faisant mes armes comme cela, il pourra me dépanner à distance dans beaucoup de circonstances.

    Donc : vive l’injection ! Jusqu’à la prochaine fois.

    CM.


    Nikass
    6 Chevrons
    Messages: 153
    Modérateur
    Le Mardi 03 Juin 2014 à 16:29:36

    Salut !

    Alors là… J’ai un gros doute. Ce que tu appelles la « sonde » de pression, je crois comprendre que c’est en fait le régulateur de pression d’essence, celui qui est enfoui sous la tubulure: là, effectivement, quand tu changes il faut le régler. Et ça n’était pas de quoi je parlais. Mais même avec une pression trop élevée (et ça, oui, ça explique la surconsommation), de là à ce que ça pète à l’admission assez pour te sortir les tuyaux d’admission, je veux bien être pendu ! Y’a une autre raison. Soupapes légères, décalage de distri, d’accord, mais la pression toute seule, non.

    Je ne serais pas surpris, même si je ne l’espère pas, que ton problème revienne. Y’a qu’à rouler…

    En plus de ça, la pompe, à la mise sous contact, elle fonctionne une fois et une seule. Même en admettant que le relais soit foutu, s’il n’est commandé qu’une fois… c’est bizarre, ça. Comme après ça tourne à peu près rond… et si ta pompe, effectivement, avait elle même des a-coups because un relais foutu, et que dès que tu demandes un peu de carburant, ça se voie ?

    a+

    « Ca, c’est de la bagnole ! » – à chaque fois qu’on discute de DS…

    en DS bien sur
    Expert Or
    Messages: 2134
    Modérateur
    Le Mardi 03 Juin 2014 à 22:13:00

    Merci de nous raconter tout ça, c’est en effet un peu surprenant. Un injecteur qui ne ferme pas trop bien et qui pisotte tout le temps ? Comme le dit Nikass : rouler et voir !

    Bonne semaine à tous.

    Claudius
    4 Chevrons
    Messages: 20
    Le Lundi 12 Octobre 2015 à 15:26:30

    Rebonjour après une longue absence,

    Les à-coups de mon moteur étaient passés au second plan étant donné qu’il a fallu changer la direction de ma voiture, puis revoir certains silent-blocs et autres qui ont nécessité le démontage de l’avant de la voiture. De plus il m’est arrivé, pour la première fois depuis que j’ai des DS (soit 37 ans quand même) un désamorçage de la pompe d’essence : j’avais garé ma voiture en pente – dans le mauvais sens bien entendu, avec peu d’essence à bord – et au redémarrage, elle s’arrête au bout de quelques tours moteurs. J’ai mis trois jours à trouver la panne, purge du réservoir etc…malgré l’aide à distance de trois garagistes ! J’avais oublié de leur préciser la position de la voiture en pente.

    Maintenant, je connais bien ses dessous (pas mal), le nombre de vis pour les tôles de protection, et j’en profité pour repeindre la tôle sur réservoir.

    Ceci fait, j’ai fait régler le boitier papillon, et mon garagiste m’a appris qu’il avait beaucoup de jeu et que le réglage était aléatoire. Je l’ai donc changé pour un neuf, réglé et maintenant tout semble rentré dans l’ordre. Les à-coups ont semble-t-il disparu.

    Jusqu’à la prochaine : maintenant, je roule, je roule, je roule…
    Vraiment une DS, et surtout une injection, ça se mérite !

    Ah, j’oubliais la dernière : j’ai voulu changer les joints de lunette arrière ; je ne vous dis pas la galère !!!

    Bien cordialement à tous.

    Claudius.

    CM.

    en DS bien sur
    Expert Or
    Messages: 2134
    Modérateur
    Le Lundi 12 Octobre 2015 à 16:57:04

    C’est beau les bonnes nouvelles, et en effet la DS quand elle roule on lui pardonne tout, c’est le pieds !

    Bravo d’avoir persévéré et de nous l’avoir dit, ça fait chaud au coeur.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.