Comment identifier à coup sur une DS IE ?
Elle est obligatoirement de la dernière génération (4 phares carénés).
La carte grise ne peut pas être antérieure à Août 1969.
Intérieurement :
– à droite du volant, sur la planche de bord, il y a, à la place du bouton circulaire de starter, la continuité du tableau de bord ou un cache rectangulaire plastique masquant l’emplacement.
– à droite, sous le tableau de bord une tôle noire est rajoutée (recouverte de moquette pour les pallas),  pour cacher le calculateur d’injection.
Et c’est tout!!! Rien d’autre ne permet de faire la différence.

 

Une malle arrière avec le Logo DS 21 (ou 23) INJECTION ÉLECTRONIQUE n’est absolument pas un moyen d’identification, je connais quelques DSpécial ainsi équipées.
Tout signe faisant penser à une DS pallas vraie ou fausse n’a pas la moindre valeur pour identifier une IE. Il existe des IE confort ou pallas mais aussi de type administration, prestige ou cabriolet
En ouvrant le capot, un signe ne trompe pas : 2 ou 3 relais (gris) sur le cadre de batterie côté aile gauche, un collecteur d’admission alu au dessus du cache culbuteurs, un filtre à air déporté, pas de carburateur bien sûr et un invraisemblable embrouillamini de câbles électriques et durites diverses, là c’est une IE.
Assis dans la voiture, à la mise du contact, pendant une seconde, un Bzzzzz venant de l’arrière droit se fait entendre, c’est une IE.
Les plus entêtés trouveront sous la banquette arrière (en retirant une tôle boulonnée) un réservoir avec 3 tubes métalliques  (+ le remplissage), et cachée sous le pied milieu droit une pompe à essence.
Certains ajouteront une nourrice d’eau en point culminant du moteur, un peu l’Everest du moteur de DS. Certes ! C’est un bon signe ! Un bon indice… Mais, les premières 21 IE en étaient dépourvues, ce qui avait la fâcheuse tendance à transformer le refroidissement moteur en cocotte minute, et les dernières 23 carbu avaient cette nourrice. Désolé, ce n’est pas un indice fiable à 100%.

Est ce possible de différencier une DS 21 d’une 23 ?

 

Oui ! avec le type moteur !
DX5 pour la 23…
DX3 pour la 21.

 

 

 

La présence d’un relais vert à l’avant gauche du cadre de batterie indique la présence d’un ventilateur électrique de radiateur : C’est obligatoirement une 23 (le ventilateur est difficile à voir, pas le relais).

 

 

Mais me direz vous, si le moteur n’est pas d’origine ? Remplacé par un moteur à carburateur ?
Numéro de série de la coque !!! (près de la feuillure de la tôle d’auvent et en partie sous le joint) commençant par DSFA DSFB ou DSFG (21 ou 23).
La plaque d’identification doit comporter les mêmes indications.
Oui, mais si la coque a été changée ?
J’ai bien sûr d’autres solutions, mais là, franchement, je ne vois pas très bien pourquoi je me fatiguerais à indiquer comment identifier une voiture qui manifestement a été bricolée, trafiquée, ou pire, volée.

 

En résumé une IE doit répondre à tous ces critères :
– Dernier nez (dernière version avec 4 phares carénés sous vitre)
– Absence de commande de starter à droite du volant (la plus évidente et la plus simple)
– Tôle dans l’habitacle à droite et sous le tableau de bord protégeant le calculateur
– Moteur type DX3 (DS21 ie ) ou DX5 (DS23 ie)
– Type voiture DSFA (DS 21 ie à boite hydraulique 4 vitesses ou automatique 3 vitesses)
DSFB ( DS 21 ie à boite 4 mécanique (1970) et 5 mécanique 1971/1972)
DSFG (DS 23 ie BVA BVH et BVM 5 vitesses )
– Imposant collecteur d’admission en alu au dessus du couvre culasse
– Une DS IE n’a jamais la pédale de frein d’une ID, mais le fameux champignon (comme toutes les DS).

A noter qu’une carte grise indiquant DS SIEM n’indique en aucun cas une injection mais un modèle Dsuper5

Je n’ai indiqué bien sûr que les détails les plus évidents qui permettent d’identifier facilement et rapidement une DS à injection.
Peu de DS ont été modifiées pour devenir des IE, non pas que le travail soit hors de portée mais il faut très bien maitriser le sujet, l’injection se mérite.
A contrario, beaucoup d’IE ont été passées en carburateur par remplacement du moteur, et bien souvent c’est l’œuvre de mécaniciens qui ont «séché » un jour devant une panne qui leur a semblé insurmontable. C’est encore plus vrai aujourd’hui.
C’est une des raisons d’être de ce site. Beaucoup abandonnent la remise en route d’une IE, terrassés par la bête, assommés de tranquillisants  (il parait même que certains finissent à Sainte-Anne). D’autres plus têtus et rancuniers virent le DX3 ou le DX5 pour y mettre un bon gros 21 ou 23 carbu et allègent au passage la DS de toutes ces cochonneries de trucs électroniques qui leur ont « pourri la vie »…

En travaux, à suivre…