Présentation d’un multimètre: ses principales fonctions de mesures (ce n’est en rien un cours! Utiliser un multimètre n’est pas inné. Si c’est une évidence pour un électronicien ou un électricien, un Ieiste peut aimer apprendre ou comprendre et je l’y encourage.)

– La résistance: exprimée en Ohm. Elle vous sera utile pour déterminer un mauvais contact, un fil coupé, l’état d’un interrupteur d’un bobinage ou de
certaines résistances variables telles que les sondes. C’est la fonction la plus souvent utilisée.
– La tension: exprimée en Volt continus (+/-). Sur les IE, les tensions principales sont de 3V (injecteurs) et 12V (reste du circuit) on y a souvent recours pour
vérifier la bonne alimentation électrique d’un élément
– L’intensité: exprimée en Ampères mais plus rarement utilisée. (elle permet de contrôler la circulation d’un courant)

-Je rappelle aux électroniciens ,(râleurs de première et j’en suis un) que l’objet de cette rubrique est d’aider les novices à entretenir leurs IE .
Pour ceux qui souhaiteraient parler d’intégrateurs, de vecteurs de Fresnel, (ou d’opérateur J ), d’algèbre de Boule ou de réactance, de grille, drain, (j’ai pas dit grille pain) de PNP (ou NPN j’ai pas de préférence), de courant de base ou d’émetteur et autres diodes, qu’il y a des sites spécialisés. Je n’irai pas au delà d’un stupide pont de diodes ou des entrailles d’un régulateur mécanique. Ce site est fait pour aider les Ieistes, et non pas les former à l’électronique.( je n’en aurais d’ailleurs ni le courage ni le temps) Alors même si un utilisateur utilise un des mots qui arrachent nos oreilles (de râleurs d’électroniciens) tels que « voltage ou ampérage » il faudra faire avec bienveillance et tolérance…Place aux amateurs de DS IE 🙂

Voici en photo quelques tests à la portée de tous et appliqués à quelques éléments des IE qui vont aider les débutants dans leur diagnostics de panne.

Un multimètre

Pour tous les tests de tensions et résistances, les câbles du multimètre doivent être reliés sur com (commun pour le noir) et V ohm HZ pour le rouge

 

Multimètre en résistance infinie (le courant ne passe absolument pas.. par ex fil coupé, ou, comme on la teste ici, la résistance de l’air) OL pour Over Load

 

 

 

 

 

 

Résistance nulle. Le courant passe au maximum de ses possibilités…. indique par exemple un fil ou câblage en parfait état. (fil sans la moindre résistance).

 

 

Curseur sur test de continuité
Un multimètre possédant cette fonction émettra un bip continu en présence d’un fil n’offrant aucune résistivité (fil non coupé). Cette fonction sert également pour tester un semi conducteur (diode par exemple) mais on commence à rentrer dans le domaine de l’électronique et, sauf calculateur, ce n’est pas nécessaire pour une DS IE

 

 

 

Une vue du rotacteur et de ses inscriptions :

 

 

 

 

Ce qui  va servir sur la DS (sens horaire du rotacteur):

– Départ: test de continuité (symbole haut parleur et diode)
– Puis résistance de 200 Ohms à 2000 méga Ohms
– On zappe le symbole orange HFE.
– On passe aux tensions de 200 mVolts à 1000 Volts (continus, pas réellement d’alternatif à tester pour un débutant  sur l’IE).
– Le symbole orange FREQ 20MH ne nous intéresse pas d’avantage
– Et on termine par les mesures d’intensité de 2mA à 20 A

Les mesures suivantes sont réservées aux électroniciens et électriciens…Si toutefois quelqu’un veut savoir à quoi ça sert, je l’expliquerai.
La fonction température qui suit est intéressante mais encore peu de multimètres la possèdent, elle est de toute façon simple à utiliser et ne nécessite pas que je l’explique.

Quelques mesures de base:

 Je me suis simplifié la vie avec quelques pinces crocodile intercalées entre chaque pointe de touche du multimètre et des éléments à contrôler.

Test d’une ampoule (ici une ampoule à iode) :

Multimètre sur le calibre de 200 Ohms, celui ci indique 0.7 Ohms (en gros la résistance du filament, une ampoule grillée indique OL quelque soit la gamme de résistance utilisée).
Celle ci est bonne pour le service.

 Test de la sonde de température d’eau à environ 20° : 

    

La résistance doit être de l’ordre de 2000 Ohms soit 2KOhms.

Par simplicité on choisi le calibre immédiatement supérieur à la valeur maxi que l’on doit mesurer, soit 20 KOhms. L’afficheur indique 1.98 KOhms (1.98 KOhms égal 1980 ohms), la sonde est donc bonne pour le service.

Test de l’interrupteur de pleine charge :

Son fonctionnement a deux états possibles : interrupteur ouvert (arrêt) ou fermé (marche) soit une résistance infinie (pour ouvert) ou nulle (pour fermé).

 

Raccordement aux deux bornes OL indique un dépassement de gamme, (à vérifier en montant le rotacteur jusqu’au calibre maxi de 200Méga Ohms). Ou comme dans notre cas, une résistance infinie, donc interrupteur ouvert.

 

Une aspiration dans le tuyau provoquera la fermeture du contact si la sonde est ok et indiquera 000K Ohms sur le multimètre (résistance nulle).

Explication pour un novice : à l’inverse d’un robinet d’eau, un circuit électrique fermé est comparable à un passage à niveau dont la barrière est baissée ou plus simplement à une porte fermée. Un circuit ouvert à un passage à niveau élevé, ou à une porte ouverte. Dans les 2 cas, la continuité est interrompue.

Test de la sonde de pression d’air (capteurs barométriques) :

Sur cette 1ère photo on aperçoit les 4 contacts

 
 

 

 

 
 

 

 

Sur celle-ci on distingue les numéros des bornes 7 8 10 15

 

 

 

 

…….

Test d’un injecteur:

Donnée constructeur : résistance 3,00 Ohms.

 

 

 

 

Lecture de 2,9

L’enroulement est ok.

 

 

 

 

Test de l’injecteur sous tension de 4.5 volts

 

 

 

 

avant mise sous tension