Accueil / Forums / Forum technique / Injection / Nettoyage et traitement d'un réservoir – sujet transféré de l'ancien site

Nettoyage et traitement d'un réservoir – sujet transféré de l'ancien site

Ce sujet a 4 réponses, 5 participants et a été mis à jour par salva salva, il y a 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #1999
    Eclipse
    Eclipse
    Admin bbPress
    • Nombre de message:75
    • 1 chevron

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur

    Le Dimanche 19 Avril 2015 à 20:04:20

    Bonsoir à tous,
    Lors de la remise en route de notre 23 IE bleu, nous avons nettoyé l’intérieur du réservoir pour enlever la rouille et les résident présent dans les différents plein qu’elle à connu, en le remplissant d’eau, en le secouant de tout les sens, et ce pendant un long moment! Une grosse quantité d’impureté en était ressorti. Nous n’avions pas voulu faire un traitement à la résine…
    Malgré cela, il y avait toujours un petit peu de dépôt dans les filtres à essence.
    Nous avons sorti un réservoir de notre stock, pour l’ouvrir en deux, et faire un réservoir sans dépôt.

    C’est pas bien beau!

    Les résidus sont présent partout, et l’eau n’y fait absolument rien. Il est impératif de gratter pour enlever cela.
    Nous avons passé la brosse métallique partout ou cela était possible.

    Il en est ressorti l’équivalent de sept grosses poignées…
    Puis, nous avons fait un sablage pour finir d’enlever dans les endroits peu accessible, notamment dans la zone de puisage. Il est parfaitement possible de ramener l’intégralité du réservoir à la taule, mais il faudrait un sableuse un peu plus professionelle.

    Après avoir passé le soufflette partout, pour enlever le sable, un bon coup de karcher pour la finition, et le réservoir est prêt à être ressoudé!

    A noter un chose.
    Lorsque que la DS roule sans avoir le plein, la zone de puisage est alimentée en essence via le retour, et par de très fin interstice dans le fond du réservoir (de l’ordre du mm). En traitant le réservoir à la résine, il y a de très grand risque que ceux-ci se retrouve bouché, et que votre Ds tombe en panne d’essence même avec plusieurs dizaine de litres d’essence…
    La conception du réservoir est faite pour alimenter également la zone de puisage lorsque la DS effectue un virage sur la gauche. Mais si vous roulez sur de la grande route, il ne reste que les deux systèmes nommés ci-dessus.

    Je vous joins les photos une fois le réservoir ressoudé!

    Yann


    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Dimanche 19 Avril 2015 à 20:10:30

    1: Zone de puisage pour la pompe à essence
    2: Zone de retour de l’essence
    3: Caisson de la jauge à essence (cela évite d’avoir la jauge se mettant à 0 à chaque inclinaison de la Ds)
    4: Vis de purge pour la partie gauche du réservoir

    pierre
    5 Chevrons
    Messages: 38
    Le Lundi 20 Avril 2015 à 10:47:05

    merci beaucoup, pour ce reportage photos !
    pierre

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Mardi 21 Avril 2015 à 21:45:02

    Bon, et puis finalement…

    C’est tout de même mieux sablé en profondeur!

    Et voici une photo desdits interstices

    Il y en a trois ou quatre de la sorte répartis autour de la réserve pour le puisage. Vu la finesse, vous comprendrez aisément que de la résine même assez liquide aura vite tendance à les boucher…

    Demain, opération re-soudage de l’ensemble.

    Yann

    JB88
    2 Chevrons
    Messages: 17
    Le Mardi 21 Avril 2015 à 22:19:23

    Ce topic est génial ! Merci beaucoup !

    westy64
    3 Chevrons
    Messages: 18
    Le Mardi 21 Avril 2015 à 22:49:41

    que c’est beau !… quand c’est propre…

    Jean
    pierre
    5 Chevrons
    Messages: 38
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 09:48:44

    l’acheminement du tuyau en rilsan ?

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Modérateur
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 11:10:59

    pierre
    5 Chevrons
    Messages: 38
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 12:28:56

    merci yann c’est explicite !

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 12:34:41

    Avec plaisir

    La suite des photos arrivera. Notamment la pose du rilsan, l’utilité et la nécessité d’une coupe en biseau… Certain point sont déjà très connu, mais de la sorte, le topic sera un peu plus exhaustif

    LouDS2B
    3 Chevrons
    Messages: 29
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 22:00:22

    Bonsoir, très bon topic mais je n’ai pas les moyens ni la compétence pour suivre le même chemin.
    Pour ma part j’ai fais plus simple, j’ai fais l’acquisition d’un réservoir et d’une pompe à essence neufs,
    sans retour et sans rilsan.
    En effet le guide a été supprimé et le tuyau de puisage est directement branché dessus.
    Je pense attaqué les travaux en mai si tout va bien, car jusque là que des contres temps.
    Je vous ferais signe, a prestu

    Tant qu’à faire du bien faisons le aux vivants, les morts n’en n’on
    plus besoin

    Lou

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Modérateur
    Le Mercredi 22 Avril 2015 à 22:05:32

    Salut Louis.
    L’opération ne revient pas à un prix fou.
    Si tu n’as pas les compétences ou l’envie de découper et ressouder plus tard ton réservoir, un carrossier te le fera pour cent euro environ.
    Le sablage me revient à cinquante euro.
    Par rapport au prix d’un neuf, c’est deux fois moins cher même si tu ne fais pas le travail par toi même.
    Pour la pompe, c’est également une deux voies.
    Tu as donc laissé tuyau de puisage d’origine, mais sans remonter de rilsan? C’est bien cela?
    Yann

    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 122

    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 09:53:26

    Salut les gars,
    très beau boulot, c’est quand même pas à la portée du premier venu.
    Une petite remarque cependant, perso après le sablage j’y aurai mis un petit coup d’acide phosphorique (pas autre chose), histoire de bloquer les micro points de rouille qui restent, même après le sablage.
    sur une des photos de Dimentica , on voit assez bien les points brunâtres résiduels.

    image

    A+
    Nos.


    jmc
    3 Chevrons
    Messages: 16
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 12:08:0

    Bonjour Dementica
    tu ressoudes avec quel procédé?
    tu ne mets rien sur la tôle sablée?
    Comme l’évoque Nos, l’acide phosphorique me parait un minimum.
    Je ne connais pas d’autres produits.
    Avec un ami nous avons passé un réservoir à la « galva », c’est pas mal,
    mais il y a beaucoup de préparation, sans compter qu’ il faut avoir quelques relations pour le faire!
    Lorsque le réservoir est plongé, malgré son dégazage, cela réagit dans le bain.
    tous les filetages fond de réservoir sont à reprendre, et il faut créer deux trous important, 5 à 10 cm pour la pénétration et le vidage
    qu’il faut ensuite souder à l’étain.
    Bonne journée.
    jmc

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Modérateur
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 14:10:13

    Bonjour,
    Je doute qu’il s’agisse de rouille. En regardant de près, cela n’est pas la couleur de celle-ci.
    Je pense plutôt aux anciens points de rouilles, ayant attaqués la surface du réservoir.
    Il faudrait que je vérifie…
    Un traitement à l’acide serait effectivement bien, mais n’y a-t-il pas un risque de dépôt?
    Un autre traitement, éventuellement. Mais nous ne voulons pas mettre de résine. Une peinture résistant au hydrocarbure, pour peu qu’une partie ce décolle, et on est bon à tout recommencer.
    Ce n’est pas simple.
    Les réservoirs étaient assemblés en laissant la tôle nue à l’époque, cela devrait bien tenir.
    Ta solution de galvanisation est intéressante et durable, mais le but de ce topic est de faire au plus simple, pour que cela soit à la porté de tout le monde, ou à un coût le plus petit possible.
    Je voulais en faire un en aluminium, mais c’est économiquement peu intéressant, et il n’y aurait pas eu de topic
    Pour le ressoudage, une brasure à l’étain, mais plus certainement au semi-auto
    Yann

    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 126
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 15:14:32

    Citation :
    Je doute qu’il s’agisse de rouille. En regardant de près, cela n’est pas la couleur de celle-ci.
    si si,

    Citation :
    Je pense plutôt aux anciens points de rouilles, ayant attaqués la surface du réservoir.
    Il faudrait que je vérifie…

    oui, et au fond de ce cratère , il te reste un micro point de rouille… (un germe si on veut) qui ne demande qu’a repartir.

    surtout , n’oubliez pas de bien nettoyer (on dit dépollution) les surfaces sablées, il reste pas mal de résidus par trop cool dans l’essence d’un moteur.

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Modérateur
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 15:16:49

    Tu badigeonnerais le réservoir entièrement à l’acide phosphorique? Et ensuite ?


    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 122
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 15:21:50

    oui, diluée à 20% c’est bon.
    un bon coup de karcher rapide pour rincer, et tu sèches par soufflage air comprimée puis décapeur thermique ou plein soleil.

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Modérateur
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 15:25:27

    En laissant agir l’acide combien de temps?

    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 122
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 15:37:37

    ça vire au blanc poudreux, sais pas 10/20minutes, ça dépend de la T°

    mapommered
    2 Chevrons
    Messages: 4
    Profil
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 18:20:26

    Je trouve formidable de pouvoir lire les expériences de ceux qui savent faire. Je n’ai pas encore osé me lancer mais je brûle d’envie. Mais mes compétences mécaniques sont basiques et je crains le naufrage.
    En tous cas bravo pour ces explications très claires.
    Une question de béotien: l’emploi de produits du type Rustol présente-t-il des inconvénients et lesquels ?


    Salva
    7 Chevrons
    Messages: 533
    Profil
    Modérateur
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 19:41:51

    L’acide phosphorique a un double avantage, celui de détruire la corrosion en profondeur et d’en gros (on ne va pas se lancer dans des cours de chimie) laisser une couche protectrice durable. Autrefois les carrossiers utilisaient une impression chromato-phosphatante sur les tôles nues avant de poser un apprêt.
    Le Rustol est quant à lui une excellent produit pour neutraliser et prévenir la corrosion, mais je n’ai aucune idée de sa tenue dans le temps avec de l’essence (ni même s’il y a une réaction chimique)

    Il y a tout de même un énorme avantage à ouvrir et sabler le réservoir: celui de pouvoir ensuite le ressouder sans risque de le faire exploser .On peut donc se passer des techniques du remplissage à l’eau, ou du gaz inerte. On n’imagine pas le pouvoir explosif d’un vieux réservoir tant qu’on a pas essayé. Même pour la découpe, il faut être prudent. Et à moins d’utiliser une scie à métaux (c’est long), une découpe à la disqueuse impose un remplissage à l’eau en partie basse et un dégazage (en partie haute) quand on n’a rien , alors il faut se mettre à l’extérieur et raccorder les gaz d’échappement d’un moteur en marche sur le réservoir.
    Je crois que Dimentica a terminé sa soudure, vu que je n’y étais pas , je ne sais pas ce qu’il a utilisé, mais je pencherais assez pour le poste semi automatique sous protection argon. Mais on peut parfaitement ressouder à l’arc, ou au chalumeau ( c’est plus long, et ça dégage plus de chaleur et donc de déformation) Dans tous les cas on laisse de l’eau dans le réservoir (pour limiter la température)

    Dernière solution, une brasure complète à l’étain (mais dans ce cas c’est sans eau, sinon il est impossible d’atteindre le point de fusion de l’étain)
    Et pour finir, même en ayant un bon coup de main, il peut arriver qu’à un endroit ou un autre du cordon de soudure, il y ait une fuite. Pour y remédier, il y a deux solutions:
    Vérifier sous pression d’air (toutes les ouvertures bouchées évidement) puis passage d’eau ou d’un aérosol de détection de fuite.
    La seconde solution, remplir le réservoir d’eau et reprendre chaque (éventuelle) fuite à l’arc (directement sur le point de fuite). La chaleur vaporise instantanément l’eau de fuite et forme une petite poche de gaz à l’intérieur du réservoir, ce qui permet de faire une reprise de la même fiabilité et de ne pas se casser la tête à repérer une fuite, vider le réservoir et recommencer


    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 122
    Profil
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 20:13:17

    Citation :
    l’emploi de produits du type Rustol présente-t-il des inconvénients et lesquels ?

    Un de taille, le prix délirant de ce genre de produit.
    Secondement incompatibilité avec certains apprêts et peintures.
    Tertio il n’est pas très indiqué de souder en présence de ce genre de produits qui, ne sont qu’impuretés supplémentaires dans les soudures.
    5 litres d’acide phosphorique à 90/95% c’est 40/50 euros, utilisation diluée dans le l’eau 80% d’eau 20% d’acide.
    avec ça tu traites 50 voitures.

    L’ensemble des anti-rouilles contiennent de l’acide phosphorique, le reste des composants c’est pour faire joli, du marketing.
    Du coup l’acide phosphorique est difficile à trouver, faut bien vendre du rêve à prix d’or les gars.

    On peut en trouver +/- facilement dans les supermarkets (marque Mieuxa), vendu comme détartrants et oui l’acide phosphorique tue également le calcaire.

    Vous en trouvez (<1%) dans le COCA et autres SODA, miam mian.

    Pour le reste Salva a répondu à la question.

    Pour Dimentica :

    tu peux neutraliser l'effet du flux décapant que tu utilises pour la soudure à l'étain avec du bicarbonate de soude.
    Mélangé avec de l'eau jusqu'a obtention d'une pâte , tu badigeonnes copieusement tes soudures a l'étain , laisse ainsi 24/48H, rince.
    Un vieux truc de vieux qui fonctionne à merveille. (c'est pas de moi je suis encore jeune ou pas encore trop vieux)

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Jeudi 23 Avril 2015 à 23:13:04

    La soudure est finie, le tout au MIG.
    Par contre le coup de la pâte de bicarbonate est vraiment intéressante, je ne connaissais pas…

    Cela me fait penser que vu les pointures en soudure/carrosserie/reformage, nous devrions ouvrir un poste pour les techniques de ce style.
    Dans le genre, sur le tracteur du grand-père, ayant le bloc avant en fonte servant de radiateur et de châssis.
    Suite au gel, il avait une fente de cinq millimètres sur une quarantaine de centimètre de long. Le spécialiste de la marque à indiqué qu’il valait mieux remplacer le tracteur, une soudure sur de la fonte était impossible.
    Salva l’a refaite en remplissant d’eau le bloc, et en soudant au poste à l’arc avec des baguettes spéciale fonte. Ainsi, aucun problème de dilatation, de refroidissement, ni quoi que ce soit.
    Le tracteur à chevauché des dizaines d’hectares depuis, et cela n’a jamais rebougé.
    Le même procédé marche très bien pour les collecteurs d’échappement.

    Yann

    Nico-59
    Expert Argent
    Messages: 760
    Profil
    Modérateur
    Le Samedi 25 Avril 2015 à 19:38:41

    Salut,
    Concernant l’acide phosphorique, difficile de trouver du pur.
    En Belgique, on en trouve encore à 75 %, ce qui est quand même très bien (10 euros le litre à peu près).
    Si vous avez des adresses pour en trouver en France à 100%, je suis preneur.
    Autre point, plus la température est élevée, plus l’acide agit vite.
    Donc en hiver, « réchauffer » la tole au décapeur thermique si vous le pouvez. L’acide se réchaufera au contact et agressera plus sauvagement la rouille (la rouille, c’est tabou, on en viendra tous à bout).
    Concernant le rustol, outre son prix, son temps de séchage est extrêment long je trouve. J’avais fait un essai sur un bout de tole pour voir, il a longtemps été collant au toucher (plusieurs jours), même par température estivale. Donc pas pour les gens pressés. Après, je ne connais pas sa résistance à l’essence.
    Je vais regarder si j’en ai pas encore, histoire de traiter un bout de métal, le laisser sécher puis le mettre dans un bocal de conserve avec de l’essence pour voir.
    Concernant les produits résine style Restom, j’ai effectué l’opération pour un réservoir non cloisonné de 65 litres (même contenance que pour la DS).
    La mise en oeuvre est très longue si on veut bien le faire (nettoyage à l’eau pour dégaser au max, puis passage d’un dégraissant, puis passage d’un dérouillant (rôle que peut jouer l’acide phosphorique en remplacement), puis enfin la fameuse résine (bien sûr, rinçage à l’eau entre chaque opération).
    D’après la notice du kit restom, la mise en oeuvre de la résine doit se faire en 1 heure maxi (après, la résine s’est complétement solidifié ).
    Franchement, avec ce réservoir non cloisonné, on l’a traité juste à temps, c’est à dire faire pencher le réservoir suffisament sur ces six faces pour que la résine aille bien partout.
    Je mets au défi n’importe quel amateur de DS de réussir à étaler la résine sur toutes les faces d’un réservoir cloisonné de DS (ou tout autre réservoir cloisonné de grande contenance), en l’espace d’une heure.
    La résine n’aura pas le temps de s’étaler sur toutes les surfaces.
    Pour moi, les kits résine ne peuvent s’appliquer « efficacement » que sur des réservoirs non cloisonnés.
    Après, tout dépend de l’état intérieur initial du réservoir. Mais si la rouille est assez sévère, je doute que ce genre de kit, dans sa phase « dérouillage » supprime tous les amas de rouille. Seule l’ouverture et un sablage en règle peuvent faire le boulot correctement en cas de réservoir bien malade.
    En tout cas, encore un tutoriel bien utile
    La DS un jour, la DS toujours
    Membre IDéale DS FRANCE

    Salva
    7 Chevrons
    Messages: 533
    Profil
    Modérateur
    Le Samedi 25 Avril 2015 à 20:55:27

    Pour les résinages, j’ai toujours été un peu retissant. On en a déjà discuté sur le site (je n’ai pas retrouvé) l’un d’entre nous a eu des problèmes de décollage de morceaux de résine au bout de quelques années. Et puis comme le dit Nico, résiner un réservoir cloisonné … D’ailleurs vu comme est fait celui de L’ie, c’est là aussi à éviter. Je ne sais pas si Yann a bien expliqué le problème, mais, en fait, un résinage isole purement et simplement le compartiment de puisage du reste du réservoir. Il ne peut plus se mettre à niveau par le bas. Un résinage le condamne à ne recevoir de l’essence que :Lors d’un plein, éventuellement en virage , et par son tube de retour. Tant que le niveau du réservoir ne baisse pas au delà du haut du compartiment de puisage, pas de souci. Mais lorsqu’il arase le sommet ,c’est la panne sèche (avec au moins encore 30 l dans le réservoir). On peut toujours donner des coups de volants un peu violents pour valdinguer un peu d’essence dans le compartiment de puisage… s’il n’y a pas de passager, sur une route déserte … mais c’est un coup à se retrouver arrêté sur le bord de la route pour conduite dangereuse, avec un fort soupçon d’alcoolémie prononcée ou de sénélité préccoce.
    Je ne sais pas si Yann va nous mettre des photos ce soir de son réservoir terminé, mais je dois reconnaitre qu’il a bien travaillé. Allez pour me venger je vais mettre une question dans le Quizz
    Salva

    Dimentica

    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Samedi 25 Avril 2015 à 21:49:02

    J’essaye de faire des photos plus représentatives en plein jour…
    Yann


    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Dimanche 26 Avril 2015 à 20:54:31

    Quelques unes prises de jour

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Dimanche 26 Avril 2015 à 21:00:51

    Dimentica
    Expert Argent
    Messages: 547
    Profil
    Modérateur
    Le Dimanche 26 Avril 2015 à 21:18:57

    Pour Nico,

    Si je dis pas de connerie (qui a dit que cela serait étonnant?), l’acide phosphorique à 100% sera sous forme solide et non liquide. En trouver à 80 voir 85% sera bien un maximum, si tu souhaites garder le produit sous forme liquide…

    Nico-59
    Expert Argent
    Messages: 760
    Profil
    Modérateur
    Le Lundi 27 Avril 2015 à 13:30:10

    Vu sur wikipédia :
    À température ambiante, l’acide phosphorique est un solide cristallin de densité 1,83, qui fond à 42,35 °C. Il constitue la matière première de base pour la production de phosphates (ou sels phosphatés).

    Tout bon Yann ! Précision importante s’il en est !

    La DS un jour, la DS toujours
    Membre IDéale DS FRANCE

    ASCAL
    4 Chevrons
    Messages: 35
    Le Mercredi 29 Avril 2015 à 12:26:27

    Bonjour,
    Beau travail.
    J’ai quelques questions , comment sont assemblé les 2 parties du réservoir à l’origine ? N’est il pas pointé ? Si oui comment en est réalisé l’étanchéité ?

    laurent
    4 Chevrons
    Messages: 81
    Le Mercredi 29 Avril 2015 à 23:15:04

    salut
    ma petite pierre contre la résine : lorsque j’ai récupéré ma DS, un copain m’a refait le reservoir avec de la résine (en fait il m’avait pris le mien pour le remplacer par le sien…) : il a ouvert une trappe, dérouillé, résiné au pinceau partout (!!!) puis refermé la trappe avec une soudure à froid.
    résultat : dés mon 1er plein, la trappe s’est rouverte , j’ai consommé environ 25 l/100…ensuite, on a refait la soudure, tout bien comme il faut, et 1ere panne d’essence; alors qu’il me restait 35l…finalement, j’ai acheté un reservoir chez blondeau (360€).
    et pis je sais pas comment ouvrir en 2 un reservoir, m^me si je saurais le ressouder.
    trés beau travail en attendant!
    lulu


    laurent
    en DS bien sur
    Expert Or
    Messages: 2113
    Profil
    Modérateur
    Le Vendredi 01 Mai 2015 à 01:09:31

    il y a même de l’herbe dedans !!

    en principe un réservoir souvent plein dans une voiture qui roule de temps en temps rouille peu.


    Nos
    5 Chevrons
    Messages: 122
    Le Mardi 05 Mai 2015 à 09:42:13

    Citation :
    comment sont assemblé les 2 parties du réservoir à l’origine ? N’est il pas pointé ? Si oui comment en est réalisé l’étanchéité ?

    Ce genre de soudures sur réservoir est réalisé par un procédé de soudage par molette directement dérivé du soudage par points (soudage par résistance).
    Il s’agit alors d’un noyau linéaire et continu (cordon interne au plan de joint) sur tout le pourtour des pièces à assembler. Ce procédé d’assemblage rend étanche la liaison.

    ABAX industrie fourni de l’acide phosphorique, mais je ne suis pas sur qu’ils veuillent bien en vendre à de non professionnels (produit de pureté assez élevé, légèrement huileux dans le bidon) .
    Sinon voir éventuellement du coté de leurs produits dérivés.

    Variante : « Destructeur de rouille » chez Julien

    Nos.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 ans et 11 mois par Eclipse Eclipse.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 ans et 11 mois par Eclipse Eclipse.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 ans et 11 mois par Eclipse Eclipse.
    #3827
    ds-ouille
    ds-ouille
    Participant
    • Nombre de message:7
    • Confirmé

    Bonjour,

    Je déterre ce sujet…

    Avant de m’attaquer à mon réservoir avec ouverture en deux…

    Est ce que le traitement à l’acide phosphorique suffira dans le temps après sablage, ou il faudrait trouver un moyen de le faire galvaniser ou quelque chose de similaire par exemple.

    Merci pour vos réponses.

    #3833
    Dimentica
    Dimentica
    Admin bbPress
    • Nombre de message:82
    • 1 chevron

    Bonjour,

    A l’origine, et à ma connaissance, il n’y a aucun traitement dans les réservoirs. Une utilisation régulière de ta DS devrait amplement suffire à le préserver.
    Une galvanisation représente également un certain coup. Des réservoirs neuf, en tôle galvanisé, se trouve pas 360 euro environ. Et tu pars sur du neuf.
    Un nouveau réservoir est certainement la meilleure solution, mais la « simple » réfection convient très bien, et le coût est moindre, à condition toutefois de faire la découpe, et la soudure par toi-même.
    De plus, une galvanisation rajoute inévitablement de l’épaisseur aux tôles, donc il y a un risque de boucher les petits interstices de la trappe de puisage.

    Yann

    #5513

    Pascal
    Participant
    • Nombre de message:1
    • Bleusaille

    Bonsoir , ce sujet m’intéresse.

    Mais je ne vois pas de photos de l’opération.

    Est il possible de les remettre ?

    #7155
    salva
    salva
    Admin bbPress
    • Nombre de message:331
    • 3 chevrons

    Salut Pascal,

    Depuis mon retour sur le site, je suis allé de mauvaise surprise en mauvaise surprise. Les hébergeurs de l’ancien site ont flingué presque toutes les photos. Le tutoriel est remis en ligne, je ne remettrai pas les photos sur ce forum . D’une part c’est assez compliqué et d’autre part elles feraient doublon. Par contre le fil du post reste intéressant. Je le laisse donc en ligne. Il sera toujours possible de reprendre la discussion et d’y apporter d’autres photos.

    Salva

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.