DS ou ID ? C’est quoi la différence ?

0

Même lorsque les DS étaient encore au catalogue , combien se sont posé la question : C’est quoi la différence ? A première vue, ce sont les mêmes voitures !

L’ID est une version dépouillée de la DS, tellement dépouillée, que sans entrer dans les détails, les premières ID n’ont en commun avec la DS que la carrosserie et la suspension . Tout le reste est différent. Par exemple, la direction assistée est supprimée, remplacée par un volant de plus grand diamètre, avec une démultiplication plus courte (plus de tours du volant de butée à butée)

Elle est déclinée en version ID 19, ID 20 et ID 21 . Il n’y a jamais eu d’ID 23

Le champignon de freins disparait et laisse place à une pédale, de même que le système de freinage  revu à la simplicité. La boite est obligatoirement mécanique et l’équipement spartiate. même la motorisation n’est pas épargnée. Au cours de l’évolution, les différences deviennent moins flagrantes. Avec le dernier « nez », Citroen abandonne la désignation ID sur la malle arrière pour la remplacer par Dspecial pour lID 19  Dsuper pour l’ID 20 et par Dsuper5 pour lID 21 .  A noter qu’une ID n’existe jamais  en version Pallas pas plus qu’une Dspécial ou une Dsuper (5)

Comment les différencier à coup certain ? Pour les berlines (les breaks sont des cas à part) un seul élément . Malgré tout ce qui a pu être modifié par des particuliers pour cacher une prétendue origine roturière :La pédale de frein . Champignon= DS, Pédale=ID. Bon d’accord, certains très courageux ont fait cette modification mais c’est anecdotique et puis la carte grise continuera à indiquer ID

Certains vont m’opposer la Dsuper 5, qui est le seul cas d’ID à posséder une carte grise ou il est indiqué DS 21. Mais c’est bien une ID.  Une vraie caisse d’ID, (de Dsuper pour être précis) avec toute les caractéristiques d’une ID, sauf le moteur, issu de la DS21 qui a été abandonnée sur la gamme DS au profit de la 23 . Citroën a eu la bonne idée de le greffer dans la Dsuper, qui devient ainsi Dsuper 5 (boite 5 montée en série)

Un petit conseil: Si vous trouvez une ID , Dspécial , Dsuper,ou Dsuper 5 en état d’origine, ce sera un coup de chance à ne pas laisser passer. Les transformations ont été tellement courantes dans les années 70/80 qu’une ID d’origine a fini par devenir une rareté qui prend sans cesse de la valeur aux yeux des amateurs (et de la côte d’ailleurs) . Son agrément de conduite n’est pas loin de la DS et aux yeux du commun des mortels c’est une DS . 2 à 3 fois moins cher qu’une 23 ie, pourquoi s’en priver ?

A noter que pour ceux qui veulent sauter le pas et hésitent sur le premier modèle à acheter :DS ou ID  laquelle ? Sans hésiter, une Dsuper ou une Dsuper 5 . Elles sont proches des DS, plus simples, plus faciles à entretenir, très fiables , suffisamment puissantes  et coupleuses (+/- 98 et 106 cv Din) pour s’attaquer aux autoroutes sans le moindre souci.

Avec un poids de 1200 kg à trainer, le rapport poids/puissance est loin d »être lamentable. On peut prendre, à titre de comparaison, une C5 2.0 hdi qui offre 90 cv pour un poids de 1500kg . Ce qui nous fait 12,24 kg / cheval pour la Dsuper et 16.66 kg/ cheval pour l’actuelle C5. A votre avis, laquelle des deux va être ridicule aux accélérations ?

Salva

Auteur

Aucun commentaire

Un mot des administrateurs

Bonjour à tous, Vous avez pu constater depuis de très long mois, une mise en somnolence du site, proche de l’abandon. Plusieurs facteurs ont contribué ...